Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Vers la construction d’une Centrale de transformation de gaz méthane d’un coût estimé à 450 millions USD à Goma

Published

on

Le ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a échangé, le jeudi 3 juin 2021, avec une délégation de la société Symbion.

Les échanges ont porté notamment sur la matérialisation dans un délai raisonnable de la construction d’une Centrale flottante de gaz méthane de 60 MW près de Goma dans le lac Kivu pour un investissement estimé à 450 millions de dollars américains.

D’après des sources proches du dossier, ce projet représente le plus gros investissement dans cette partie du pays au cours des dix dernières années.

Présent dans plusieurs pays sur le continent africain, notamment au Rwanda voisin, Symbion a déjà démontré ses capacités dans le secteur de la transformation du gaz méthane pour la production d’énergie électrique.

En République Démocratique du Congo, les besoins dans le secteur des hydrocarbures et gaz sont nombreux, les possibilités également.

Le ministre des Hydrocarbures qui sera en déplacement, dans les prochaines heures, à Goma fait de la transformation et de l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu son cheval de bataille.

Didier Budimbu a montré tout son intérêt pour fructifier cette collaboration naissante avec la délégation de Symbion pour les étapes qui restent à franchir en vue de l’aboutissement de ce projet.

La transformation du gaz méthane du lac Kivu permettra non seulement d’assurer la sécurité énergétique et l’autosuffisance en éliminant le besoin d’importer de l’électricité du Rwanda et de l’Ouganda. Ce qui permettra aussi de stimuler l’industrialisation, la croissance économique et la création d’emplois.

L’un des apports de la transformation, l’exploitation et la production du gaz méthane, c’est la réduction de risque de fuite de gaz dangereux dans l’atmosphère et la baisse considérable d’interruptions de courant dues à l’activité volcanique et aux coulées de lave.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito