Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : vers la mise en oeuvre du Plan national stratégique d’exploitation et de certification des ressources minérales

Avatar of La Rédaction

Published

on

MK14 506 Mining Goldsfield JP 650

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a adopté, lors de la trente-neuvième réunion du Conseil des Ministres, le Plan national stratégique d’exploitation et de certification des ressources minérales du pays.

C’est la Ministre congolaise des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi, qui a présenté ce Plan aux membres du Gouvernement.

Ce Plan poursuit quatre principaux objectifs, renseigne le compte-rendu de cette réunion lu par Patrick Muyaya, Porte-parole du Gouvernement congolais.

Parmi les objectifs visés dans ce Plan national stratégique d’exploitation et de certification des ressources minérales de la République Démocratique du Congo, il y a notamment :

– L’acquisition, la centralisation et l’amélioration de l’infrastructure géoscientifique ;

– L’identification de nouveaux indices minéraux ;

– La découverte de nouveaux gisements;

– L’estimation des ressources minérales.

La Ministre N’samba Kalambayi a précisé que tenant compte de l’intérêt économique des substances minérales et de l’accessibilité aux zones disponibles à l’exploration, quelques carrés prioritaires sélectionnés ont été répartis en six (6) blocs couvrant respectivement les provinces du Kasaï, Ituri, Tanganyika, Grand Équateur, Grand Kivu, Kongo Central et Kwango.

« C’est en partant d’une campagne d’exploration minière que notre pays pourra mettre en exergue les gisements économiquement rentables dont les réserves minérales feraient l’objet de la certification », a-t-elle indiqué.

Pour le Gouvernement congolais, il est question de valoriser et de protéger les actifs miniers constituant un portefeuille minier adéquat dans le but d’accroître l’économie nationale pour soutenir le financement de la construction et de la modernisation des infrastructures. Une action inscrite dans l’Axe 30 de son Programme inspiré par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Depuis plusieurs années, les congolais ont toujours eu l’impression que les entreprises minières s’enrichissent au détriment des communautés locales qui sont propriétaires de ces terres sur lesquelles sont exploités ces minerais.

Cette-fois, si jamais ce fameux Plan national stratégique d’exploitation et de certification des ressources minérales de la République Démocratique du Congo est mis en œuvre, cela pourrait résoudre le problème de quantité de minerais se trouvant dans un site et la durée d’exploitation.

Ce plan est non seulement un outil qui devrait entraîner l’augmentation des recettes du secteur minier, principale source de revenus du Gouvernement congolais, mais aussi il augmenterait les moyens financiers des communautés locales pour faire face à leur problème de développement.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV