Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : vers la mise en place d’un Comité technique de supervision de l’Etude sur la pauvreté des enfants

Published

on

RDC: vers la mise en place d'un Comité Technique de supervision de l'Etude sur la pauvreté des enfants

Le Conseil des ministres a adopté, au cours de sa 49ème réunion, tenue le vendredi 18 septembre 2020, le projet d’arrêté portant création du Comité technique de supervision de l’Etude sur la pauvreté des enfants en République démocratique du Congo. C’est ce qu’annonce le compte-rendu du porte-parole du Gouvernement, Jolino Makelele.

D’après la vice-premier ministre et ministre du Plan, Elysée Munembwe, le Comité technique à mettre en place dans le cadre de cet arrêté ministériel vise à superviser l’étude analytique approfondie multidimensionnelle des privations multiples dont sont victimes les enfants dans les domaines de la nutrition, de la santé, de l’eau, de l’hygiène et assainissement, de l’éducation, de la protection et de l’information.

Jolino Makelele précise que l’UNICEF apportera un appui financier au projet en perspective de la mise en œuvre effective de la convention des Nations-Unies relative aux droits de l’enfant et à l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD).

Il sied de noter que cette étude s’étale sur la période comprise entre 2010 et 2021.

Au point de vue organisationnel, le Comité technique sera composé de 21 représentants des ministères sectoriels et des organismes nationaux et internationaux intervenant dans les secteurs sociaux en République démocratique du Congo.

Selon un rapport de l’ONG internationale Humanium engagée à faire respecter les droits de tous les enfants, en République démocratique du Congo, les enfants en vivent l’une des pires crises humanitaires du monde, où les conflits armés sont une réalité quotidienne et où des enfants sont recrutés et forcés de s’entraîner comme enfants soldats.

La situation des droits de l’homme est grave pour les enfants et ils font face à une myriade de défis quotidiens: la pauvreté, la violence sexuelle, les maladies, et l’incapacité d’accéder à la nourriture et à l’eau potable. Leurs droits fondamentaux sont régulièrement enfreints et ils sont fréquemment exposés à la violence de groupes armés, dans certains cas enlevés et contraints aux forces militaires.

La population générale en République démocratique du Congo est estimée à 84,07 millions d’habitants. Les enfants de 0 à 14 ans représente 46 %, selon les chiffres fournis dans ce rapport de l’ONG internationale Humanium rendu public le 19 mai 2020.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito