Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : vers la validation du cadre de collaboration entre Gouvernement et Cellule climat des affaires

Published

on

RDC : vers la validation du cadre de collaboration entre Gouvernement et Cellule climat des affaires

Le chef de l’Etat vient de rappeler au Gouvernement sa recommandation visant à agir en toute diligence pour opérationnaliser la Cellule climat des affaires. Objectif : coordonner les actions dans ce domaine dans un élan d’étroite concertation.

La Cellule climat des affaires « CCA » a été créé par le chef de l’Etat dans son ordonnance présidentielle publiée du 18 février 2020.

Cette structure a pour mission de suivre l’amélioration de l’environnement économique et du climat des affaires en Rd Congo, mais également de faire l’interface avec le monde des affaires.

Par ailleurs, cette Cellule est placée sous l’autorité directe du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Elle tiendra aussi la direction du cabinet du président de la République informée de ses activités par un rapport trimestriel.

C’est dans ce cadre que, lors des échanges qu’il a eu récemment avec le patronat congolais, il a estimé qu’il était nécessaire de finaliser le cadre de collaboration entre le Gouvernement et la Cellule climat des affaires « CCA ».

Au cours de cette séance de travail, il a été fait part au chef de l’Etat de nombreuses préoccupations du secteur, dans l’optique d’améliorer les conditions de travail, et par-delà, de favoriser la création et le maintien des emplois ainsi que la promotion des nouveaux investissements en RDC.

L’ensemble de ces doléances, propositions et mesures suggérées devront être examinées par la Cellule climat des affaires créée au sein du Cabinet du président de la République pour réfléchir sur cette thématique.

Entre temps, les instructions appropriées seront données au Gouvernement sur la conduite à tenir. D’où l’urgence, pour le premier ministre de valider la CCA pour lui permettre d’être désormais opérationnelle.

Le secteur privé fait face aux nombreux défis qui l’empêchent de contribuer efficacement au développement du pays.

Avec le soutien de cette cellule et celui de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), les actions d’amélioration du climat des affaires pourraient aboutir à des résultats escomptés.

Nadine FULA

Advertisement

Edito