Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Voici les 17 activités opérationnelles du PDL-145T réparties sous 4 composantes

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC ses 145 Territoires

Inititié par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC)comme stratégie permettant d’accroître l’efficacité des politiques publiques et de réduire rapidement la pauvreté et les inégalités spatiales en RDC, le programme de développement Local de 145 territoires (PDL-145T) est constitué de 17 activités opérationnelles réparties sous quatre (4) composantes.

Ces indications sont mentionnées dans le volume I du condensé du PDL-145T publié en décembre 2021 par le ministère congolais du Plan.

Selon ce document officiel, les quatre (4) composantes découlent des priorités qui ont été définies par les bénéficiaires eux-mêmes du PDL-145T au terme du processus consultatif et participatif des acteurs de ces 145 territoires. Il s’agit notamment de:

– développement des infrastructures socioéconomiques de base;
– redynamisation des économies locales et rurales;
– renforcement de la gouvernance locale et le développement d’un système d’information géo référence pour le suivi du PDL-145T et des autres programmes du pays.

En effet, à l’horizon 2023, les effets du PDL-145T seront perceptibles grâce à la mise en œuvre de 17 interventions retenues dans toutes les quatre (4) composantes dont les résultats attendus sont les suivants :

1° Réhabilitation de 8 844 Km de routes de desserte agricole;
2° Entretien de 30 091,5 Km de routes de desserte agricole;
3° Construction de 444 ouvrages d’art (Ponts, Bacs et Dalots);
4° Construction de 418 micro-centrales (mini centrales solaires);
5° Éclairage public avec système solaire des lampadaires (1 à 3 Km) 417 km;
6° Construction de 3 071 forages de plus ou moins 150 m3 avec pompe intégrée;

7° Aménagement de 447 sources d’eau;
8°Construction de 238 marchés modernes avec espace à vivre;
9° Construction d’un bâtiment administratif dans chaque chef-lieu des territoires;
10°Construction de 636 bâtiments administratifs dans chaque Chef-lieu des secteurs;
11° Construction de 1 450 logements pour le staff dirigeant du territoire;
12° Construction, réhabilitation et équipement de 788 Centres de santé;
13° Construction, réhabilitation et équipement de 1210 écoles;
14° Structuration et professionnalisation de 500 000 producteurs locaux par filières de ménages agricoles porteuses;
15° Superficie aménagée et équipée par territoire et pour 4 filières (75 Ha x 4 filières x 145 territoires) s’élèvant à 43 500 Ha;
16° Approvisionnement des producteurs locaux en 500 000 tonnes des intrants et semences,
17° Acquisition de 4 340 équipements de production, de traitement et de transformation.

Signalons que pour la concrétisation du PDL-145T, le coût global est estimé à 1,6 milliards financés par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) et quelques partenaires au développement afin de permettre l’accélération de sa mise en œuvre au bénéfice des populations.

Dans le cadre du programme triennal conclu avec le Fonds Monétaire International FMI, l’Etat congolais devrait bénéficier de 750 millions de dollars américains d’appui budgétaire pour améliorer les dépenses du Gouvernement en termes d’investissements publics.

Martine NGALULA/stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV