Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Willy Bakonga encourage un examen au cas par cas concernant les établissements scolaires désactivés du fichier SECOPE

Published

on

Le ministre de l’enseignement Primaire Secondaire et Technique, Willy Bakonga Wilima, a choisi de mettre en place une commission pouvant examiner au cas par cas la situation des établissements scolaires désactivés du fichier du Service de paie des enseignants (SECOPE).

Cette commission va notamment examiner la situation des écoles datant de l’époque coloniale et celles créées immédiatement après l’indépendance, éligible à la régularisation collective c’est-à-dire les écoles datant de la période d’avant la création par voie d’arrêté.

D’après la lettre du ministre de l’EPST, les écoles qui fonctionnent avec des faux arrêtés, mais réunissent les conditions requises, une dérogation sera sollicitée auprès du Premier ministre en vue de la régularisation de leur situation administrative.

Il faut signaler par ailleurs que plus de 1 000 écoles créées sur base des faux arrêtés ministériels ont été radiées de la liste de paie par le Gouvernement congolais.

En novembre, l’IGF a rendu public un rapport qui a révélé l’existence de listes gonflées d’enseignants fictifs dans des écoles inexistantes, de fausses factures, ainsi qu’un détournement présumé de 62 milliards de francs congolais (31 millions de dollars).

Mitterrand MASAMUNA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito