Quantcast
Connect with us

a la une

Rebecca Ebale : « la congolaise est courageuse, elle a un avenir prometteur »

Published

on

La députée provinciale de Lisala, Rebecca Ebale Nguma est d’avis que la femme congolaise est courageuse et qu’elle a un avenir prometteur. A côté de ce regard positif qu’elle porte sur la congolaise, elle estime qu’il est plus qu’important de mobiliser tous les efforts pour impacter la vie de femmes par des formations et une bonne prise de conscience du rôle qu’elles ont à jouer dans la construction de la Nation.

Zoom Eco entame ce 8 mars 2019, journée dédiée à la femme, une série de présentation de quelques congolaises et de leurs actions en faveurs de la société. Le premier gros plan est ainsi fait sur Madame Rebecca Ebale.

Qui est – elle ?

Cette ancienne journaliste de Radio Okapi, est née à Lisala dans la province de la Mongala. Elle détient une Licence en Politique intérieure obtenue à l’Institut facultaire des sciences de l’information et communication (IFASIC).

Rebecca Ebale a embrassé la carrière politique en exerçant de décembre 2009 à novembre 2012, les fonctions de ministre provinciale en charge du Genre, affaires sociales et porte-parole du gouvernement provincial de l’Equateur. Et elle vient d’être élue députée provinciale de Lisala pour la législature 2018-2023.

Engagée pour la cause de femmes, elle est membre de plusieurs associations notamment le Sommet Mondial des Femmes et Africa Femmes Performantes. Elle est aussi initiatrice de l’Organisation non gouvernementale Femme Action Concrète (FAC) qui a son siège basé à Kinshasa dans la commune de Mont Ngafula.

Femme politique, Ebale Nguma  évolue plus dans le secteur de l’éducation des filles et particulièrement à Lisala. Un choix judicieux. Car, estime – t – elle, Lisala est le chef- lieu de la province de la Mongala où est née son ONG Femme Action Concrètes.

« Ici, les filles ne sont pas très encouragées dans les études. Nous aidons les femmes rurales à travers des formations sur la capacité de gestion de leurs ressources humaines », a – t – elle précisé.

Quel regard sur la femme congolaise ?

Rebecca Ebale porte un regard positif sur la femme congolaise qu’elle considère battante et bien formée. Aussi, reconnaît – elle le fait que la RDC est parmi les pays qui font participer plus des Femmes à des forums internationaux axés sur le Genre pour enrichir leurs expériences.

« Mais ce qui lui manque, c’est juste une prise de conscience pour joindre la formation acquise à ses réalités de tous les jours. Par exemple. Sa culture lui impose plusieurs pesanteurs socio-culturelles qui limitent son évolution. Ne pas manger ceci, ne pas parler sous la pluie, il faut connaître un homme avant 15 ans au risque de devenir stérile », regrette cette militante de femmes.

Autre point de rétention dans le développement de la Femme, estime la députée Ebale, c’est le manque d’outils adéquats pour sa formation. Si plusieurs jeunes suivent des petites formations localement à Lisala, elle déplore qu’à l’issue de celles-ci la pratique assidue ne suit pas.

« Le gouvernement ne distribue pas comme il se devait toutes les aides qui viennent soit de l’extérieur soit à l’intérieur même du pays. Quand les outils pour les maraîchères arrivent, les bénéficiaires ne sont pas souvent les véritables utilisatrices. Même cas pour les autres appuis. Mais dans tous les cas nous ne nous lassons pas de travailler pour conscientiser les femmes à lutter pour entrer dans leurs droits », indique – t – elle.

Au demeurant, Rebecca Ebale qui croît aux capacités de la femme congolaise à relever les défis dans différents secteurs de la vie nationale développe actuellement un projet pour les jeunes femmes de sa circonscription électorale. Elle en a levé un pan de voile :

« Notre structure FAC appuie les établissements scolaires en fournitures pour scolariser les enfants. Nous sommes en train de nous battre pour construire une maison de la Femme ici à Lisala. Ça sera un endroit de formation pour les femmes et jeunes de notre province. En matière de formation, notre structure sensibilise les femmes sur les stratégies de maternités utiles ou naissance désirable et autres. »

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito