Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : Hausse de prix de certains produits de première nécessité

Published

on

Il s’observe une augmentation de prix de quelques produits de première nécessité sur le marché de Kinshasa pour la période allant du 29 mars au 04 avril 2021. Si certains produits ont pu garder leur.prix, d’autres ont enregistré une augmentation qui va jusqu’à 30%.

Parmi ces produits, le charbon de braise qui a connu une hausse de prix. D’après certaines sources, le sac est passé de 30.000 Fc à 40.000 Fc, voir 45.000 Fc , soit une augmentation de 10.000 Fc, ce qui représente 30% du prix initial.

Confrontés à un sérieux problème d’électricité, les ménages de Kinshasa utilisent le charbon de braise comme palliatif dans la préparation de nourriture.

D’autres produits de grande consommation tels que le carton de poissons chinchards de 30 kg 20+ et celui de poissons salés de 9 kilos; le sac d’haricots de 100 kg en provenance de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu; le sac du riz de 50 kg en provenance de l’Asie précisément, de la Thaïlande et de la Chine. C’est le cas aussi du sac du sucre de 50 kg en provenance de Kwilu Ngongo dans le territoire de Mbanza-ngungu, dans la province du Kongo Central ainsi que le sac de semoule de 25 kg.

Cette augmentation concerne aussi d’autres produits tels que le carton de savon de marque le coq contenant 36 (trente-six) pièces. Actuellement ils se vendent à 15.000 Fc contre 12000 il y a peu.

Le bidon d’huile de 5 litre se négocie à 17.500 Fc contre 16.500 il y a quelques jours.
Cependant, d’autres produits ont connu une baisse. C’est le cas de cossettes de manioc et le maïs en graine de vendent, au cours de la période sous examen, à 120.000 Fc contre 130.000 Fc, et 100.000 Fc contre 110.000 Fc..

Dans le.lot de produits qui ont gardé leurs prix, nous citons le sac du sel iodé de 20 Kg, et celui de farine de froment de 25 Kg ont gardé leur prix. Ils sont vendus respectivement à 13.000 Fc et 33.000 Fc.

Mitterrand MASAMUNA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito