Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : les trois résolutions de la tripartite Angola-Rwanda-RDC

Published

on

Renforcer l’axe sécuritaire Congo-Angola-Rwanda (CAR) contre l’activisme des groupes armés et redynamiser la CIRGL ; intensifier les échanges économiques et commerciaux ainsi que la réhabilitation du chemin de fer Kolwezi – Dilolo pour rejoindre Benguela en Angola ; et enfin, mettre en œuvre les résolutions convenues. Telles sont les trois principales résolutions de la tripartite qui s’est tenue ce vendredi 31 mai 2019 à Kinshasa entre Joao Lorenço (Angola), Paul Kagame (Rwanda) et Félix Antoine Tshisekedi (RDC).

« Les chefs d’Etat ont abordé les questions de développement et de coopération de la sous-région avec un accent particulier sur le rétablissement de la sécurité dans l’ensemble de la Région des Grands-Lacs », indique un communiqué conjoint signé par les trois chefs d’Etat affirmant que les échanges ont été fructueux et se sont déroulés dans un climat de convivialité.

Ce même communiqué précise qu’ils ont convenu de ce qui suit :

  1. S’agissant de la question de la sécurité : de renforcer l’axe Congo – Angola – Rwanda (CAR), auquel ils associeront d’autres chefs d’Etat de la Région, pour trouver les voies et moyens d’éradiquer le phénomène des groupes armés congolais et étrangers ainsi que toutes les questions liées à la sécurité des Etats. Dans ce même contexte, ils ont décidé de la redynamisation de la Conférence pour la Région des Grands Lacs, CIRL en sigle, cadre idéal pour la résolution des problèmes de la sous-Région.

 

  1. Sur le plan du développement et de la coopération régionale : de l’intensification des échanges économiques et commerciaux et de la réhabilitation du chemin de fer Kolwezi – Dilolo pour rejoindre Benguela en Angola.

 

  1. Les officiels de Haut rang de trois pays concernés qui ont pris part à cette tripartite, sont chargés de prendre des mesures appropriées pour la mise en œuvre des résolutions susdites

A RE(LIRE) : tripartite Tshisekedi-Kagame-Lorenço, des questions économiques à l’ordre du jour

Il y a lieu d’indiquer que ce mini-sommet entre les chefs d’Etat de l’Angola, du Rwanda et leur hôte de la RDC, s’est tenu en marge des obsèques du docteur Etienne Tshisekedi, ancien premier ministre et père de la démocratie congolaise.

Felix Antoine Tshisekedi a eu des mots justes pour remercier, au nom du peuple congolais et de sa famille biologique, les chefs d’Etat qui ont rehaussé de leur présence cette cérémonie mémorable.

« Leur présence constitue une marque de sympathie et d’amitié d’une part, et de respect pour la mémoire de l’illustre disparu, d’autre part », a – t – il souligné.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito