Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : Le baril de Brent franchit à nouveau la barre de 70 USD

Published

on

Les prévisions de reprise de la demande avec la réouverture des économies des grands consommateurs, la diminution des stocks et le recul des inquiétudes liées à la propagation du coronavirus en Asie, tels sont les facteurs qui ont fait que le baril de Brent a franchi le 17 mai 2021, la barre de 70 dollars américains.

Les spécialistes indiquent que la dernière fois qu’il était à ce niveau remonte à mars 2021.

A l’ouverture de la séance du 17 mai dernier à Londres, le combustible affichait 69,93 USD le baril a gagné 0,7 %, soit 47 cents pour s’établir au-delà de 70 dollars américains.

La situation reste la même aux Etats-Unis d’Amérique où le WTI a gagné 45 cents (0,7 %) pour s’échanger à 66,72 dollars américains le baril.

Plusieurs observateurs attestent que cette vague d’optimisme « devrait maintenir le Brent dans une tendance ou une fourchette au-delà de 70 dollars américains », rappelant que la dernière fois que l’indice de référence a connu une période soutenue au-dessus de 70 dollars remonte à 2019.

« Les économies passent à nouveau à la vitesse supérieure. L’euphorie se reflète dans la croyance générale que la relance économique sera bientôt couplée à une reprise de la demande de pétrole », a déclaré Tamas Varga, analyste chez le courtier PVM.

Il faut noter que le pétrole rejoint ainsi d’autres matières premières qui réagissent positivement aux signaux de reprise économique depuis plusieurs mois.

De manière générale, les traders restent optimistes quant aux perspectives d’un été haussier pour le baril, avec la réouverture des lignes de transport et les vacances.

Une grande partie de Wall Street par exemple, table sur une hausse des prix dans les mois à venir.

Olivier Kaforo

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito