Connect with us

a la une

RDC : Doing business, l’indicateur “création d’entreprises” a gagné 110 places en cinq ans

Published

on

Après les architectes et autres intervenant de l’urbanisme et de l’habitat, l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) a poursuivi la sensibilisation avec, cette fois-ci, les avocats et juristes du monde des affaires. Objectif : leur informer sur les avancées de la réforme sur la création d’entreprises prise comme indicateur de Doing Business.

« Les avocats sont de grands acteurs de création d’entreprises. L’ANAPI ne propose pas toutes ces réformes pour le Doing Business. Mais, c’est d’abord pour que l’environnement des affaires soit amélioré et que la pratique des affaires soit beaucoup plus aisée en Rd Congo », a déclaré Antony Nkinzo, le directeur général de l’ANAPI.

Conviés à cette matinée d’échanges en leur qualité de contributeurs, il était donc important pour ces avocats d’avoir une meilleure compréhension de la méthodologie de cotation de Doing Business et enfin être en mesure d’identifier de différentes contraintes et difficultés.

Conviée à cette matinée, la directrice générale adjointe du Guichet unique de création d’entreprises (GUCE), Kisolokele Mvete, a évoqué des avancées significatives dans les réformes mises en œuvre.

Elles concernent notamment le délai de création d’entreprises qui est rendu plus court ; la procédure de création qui est simplifiée ainsi que le coût de services sensiblement réduit.

Ces facteurs ont contribué sensiblement à ce que le Guichet unique gagne 110 places en cinq ans par rapport à l’indicateur de Doing business lié à la « création d’entreprise ». Toutefois, plusieurs défis restent à relever.

Ainsi, le directeur général de l’ANAPI est revenu sur quelques réformes réalisées ainsi que leur impact. Il a cité la numérisation de la recherche de la dénonciation, l’informatisation du RCCM, l’extension du Guichet unique, la mise en réseau des services intervenant dans le processus de création d’entreprises via le formulaire unique ; et, le suivi électronique de traitement de dossier.

Cette rencontre de sensibilisation s’est déroulée dans le cadre d’un déjeuner d’échanges organisé ce vendredi 8 février 2019 à l’hôtel Sultani à Kinshasa.

Nadine FULA | Zoom Eco

SUr le même sujet :

RDC : des avancées significatives enregistrées sur 3 des six réformes Doing Business 2019

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :