Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Du 5 au 10 Juin, le taux d’inflation a été de 1,263% à Kinshasa [Hausse des prix]

Published

on

L’inflation hebdomadaire observée du 05 au 10 Juin 2017 a été de 1,263% à Kinshasa et de 1,099% au niveau national, rapporte l’Institut National des Statistiques (INS). Ce niveau d’inflation est consécutif à la dépréciation du franc congolais sur le marché de change, ainsi qu’aux effets saisonniers ayant pour conséquence : la hausse des prix des biens sur le marché.

C’est le cas du carburant dont le prix du litre d’essence à la pompe est passé de 1650 CDF à 1 730 CDF (hausse de 4,88%). Dans la recherche de l’équilibre, les pétroliers entendent procéder à un autre réajustement dans les prochains jours.

Les boissons produites localement par les brassicoles (Bracongo et Bralima) ont également connues une augmentation des prix en moyenne de 300 CDF l’unité.

Le pain, l’un des aliments les plus consommés par les kinois, n’est pas resté en marge. Si dans certaines boulangeries locales, le grammage du pain a été carrément réduit, les prix sont restés les mêmes, en moyenne : 300 CDF pain carré  et 200 CDF baguette. Biens des consommateurs murmurent.

Par contre, dans les alimentations telles que Kin Mart, le prix du Grand pain au lait est passé de 2 200 CDF à 2 500 CDF et le petit est vendu à 2 000 CDF alors qu’il l’était à 1 700 CDF jusqu’à la semaine d’avant (une hausse d’environs 13%). La baguettine est achetée à 800 CDF plutôt qu’à 650 CDF (soit, une augmentation d’environs 23%).

Ce n’est pas tout. Cette tension des prix est également observée sur des laits et produits laitiers ; des poissons importés ; des huiles importées ; des viandes ; des pagnes ; des vêtements et chaussures ; des services d’hébergement et de restauration ; des fournitures de bureau ; etc.

« En cumul, l’inflation se situe à 14,789% au niveau national et 14,284% à Kinshasa. L’inflation annualisée se situe à 36,592% au niveau national et 35,238% à Kinshasa. En glissement annuel, l’inflation est de 26,792% au niveau national et 26,937% à Kinshasa », précise l’INS.

Des Experts économistes avertis sont d’avis que tous ces chiffres d’inflation seront modifiés en janvier/février 2018 au moment où sera connu le niveau réel d’inflation. Toutefois, la tendance qui se dessine déjà au milieu de l’année en cours fait l’objet d’inquiétudes. Nous y reviendrons.

Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito