Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : face aux cas de violations de la Loi sur la sous-traitance, des entrepreneurs haussent le ton

Avatar of La Rédaction

Published

on

WhatsApp Image 2023 02 02 at 20.29.28

Plusieurs corporations des entrepreneurs congolais constatent avec regret le fait que certaines firmes internationales continuent à violer la Loi sur la sous-traitance. Celles-ci ont exprimé leurs inquiétudes, ce jeudi 2 février 2023, auprès du Directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance (ARSP), Miguel Kashal Katemb.

Pour les leaders de ces entreprises de sous-traitance, le nouveau dirigeant de l’ARSP devrait s’impliquer pour faire respecter les dispositions légales.

En effet, une délégation de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs du Congo représentant toutes les provinces du pays à laquelle se sont joints des délégués du Club des sous-traitants, ceux de la Chambre des Mines de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) ainsi que
la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises du Congo (COPEMECO) sont tous montés au créneau.

WhatsApp Image 2023 02 02 at 20.29.25

Au Directeur Général de l’ARSP, ils ont présenté leur cahier des charges qui reprend l’ensemble de leurs revendications. Ils ont manifesté leur soutien envers le Directeur Général de l’ARSP, lui-même un entrepreneur aguerri, à qui ils demandent d’agir en vue de leur permettre de surmonter ces difficultés.

«La Fédération nationale des jeunes entrepreneurs du Congo et quelques structures partenaires ainsi que différents entrepreneurs venus de différentes provinces constatent qu’en référence à la loi fixant les règles de la sous-traitance dans le secteur privé, la République Démocratique du Congo connaît une relance de son activité principalement dans le secteur des Mines, des Hydrocarbures, du bâtiment, de Télécommunications et autres. Beaucoup de firmes internationales se sont intéressées à ces secteurs de l’économie nationale soit indirectement par les firmes à capitaux congolais ou capitaux étrangers. Elles exécutent à la fois des activités principales ou des activités annexes ou connexes. Seules ou à travers les entreprises étrangères recrutées par elles. De ce fait, nous constatons amèrement que ceci occasionne un manque à gagner pour le peuple congolais en général et en particulier les entrepreneurs congolais qui n’arrivent pas à booster l’économie de congolais en tant que fils du pays à travers le secteur de la sous-traitance.», ont-ils déploré.

Pour pallier cette situation, ces entrepreneurs congolais ont présenté des propositions en guise de voies de sortie.

RDC : face aux cas de violations de la Loi sur la sous-traitance, des entrepreneurs haussent le ton

«Au regard des éléments évoqués par la FNJEC et ses partenaires à savoir l’Association des sous-traitants, le collectif des jeunes entrepreneurs œuvrant dans la sous-traitance, la COPEMECO, la FENAPEC, la FEC, le Club des sous-traitants, nous suggérons une collaboration étroite avec l’ARSP pour surmonter les difficultés. Nous lui demandons de nous accompagner cette année pour que nous puissions avoir des entrepreneurs qui pourront bénéficier sensiblement des opportunités de la sous-traitance et servir de modèle à témoigner de l’effectivité des millionnaires qu’aura fait le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au regard de ses discours à la Nation et devant les jeunes.», ont-ils recommandé.

Toutes ces associations des entrepreneurs ont remercié le Chef de l’Etat congolais pour la nomination de l’un de leurs en la personne de Miguel Kashal Katemb à la tête de l’ARSP. Elles ont formulé le vœu de voir leur collaboration s’établir de manière étroite.

Pour sceller leur partenariat, elles ont offert au Directeur Général de l’ARSP différents cadeaux dont une canne traditionnelle symbole du pouvoir.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV