Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Ivanhoe Mines a produit 14 815 tonnes de cuivre en août 2021 dans la mine de Kamoa-Kakula

Published

on

L’usine de Kamoa-Kakula Ivanhoe Mines a produit 14 815 tonnes de cuivre au mois d’août 2021. Ce qui le ramène à un total de 36 712 tonnes de cuivre produites depuis le début de l’exercice 2021.

Le produit de cette mine est livrée soit à la fonderie de cuivre de Lualaba près de Kolwezi, soit sur les grands marchés internationaux de cuivre.

Selon les sources internes, au cours du mois sous examen, l’usine a atteint un taux de broyage moyen de plus de 9 000 tonnes par jour à une teneur d’alimentation moyenne de plus de 6,0 % de cuivre.

La source indique que le 29 août 2021, l’usine de concentration de la phase 1 a produit plus de 600 tonnes de cuivre en concentré filtré. Ce qui correspond au taux de production quotidien de l’usine en régime permanent.

À en croire le responsable de projets de Kamoa Copper, Steve Amos, « tout le concentré produit à ce jour a été chargé dans des camions (soit en vrac pour la fonderie de Lualaba, soit dans des sacs pour les marchés internationaux); et l’arriéré de concentré sur le site minier a été résorbé ».

Steve Amos a également annoncé que la mise en service à chaud et la montée en puissance de la phase 1 de Kamoa-Kakula  progresse bien et s’approche de la performance nominale de conception à l’état stable.

« La mise en service à chaud et la montée en puissance de l’usine de concentration de la phase 1 se déroulent très bien, sans aucun problème significatif rencontré à ce jour. Le suivi rapide d’un filtre à concentré supplémentaire nous permettra de produire plus de concentré et de profiter des teneurs exceptionnelles des minerais provenant de la mine de Kakula, ainsi que de tout débit de broyage supplémentaire dépassant la capacité de conception. Un troisième filtre à concentré est en cours d’achat et sera intégré à l’usine de phase 2 », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est des récupérations de cuivre, Steve Amos note qu’ils se sont améliorées à une moyenne de 83 % en août, avec des récupérations de plus de 86 % obtenues à plusieurs reprises.

« La récupération de cuivre de conception à l’état d’équilibre de la phase 1 est d’environ 86 % » .

Kamoa-Kakula a démarré la production des concentrés de cuivre en République Démocratique du Congo, au mois de mai 2021.

À ce jour, il est compté parmi les mines pouvant produire d’importantes quantités de cuivre à la hauteur de la RDC.

AGNÈS KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito