Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’ARMP annule un marché conclu entre la province du Lualaba et l’entreprise Invest Congo d’une valeur de 58 millions de USD

Published

on

Dans une lettre adressée au Gouverneur de province du Lualaba, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a annoncé l’annulation du contrat de partenariat public-privé conclu entre la province du Lualaba et l’entreprise Invest Congo S.A.S.U.

Évalué à 58 millions de dollars américains, ce contrat aurait été signé en mars dernier par la vice-gouverneur de province, Fifi Masuka, en violation des dispositions de la loi relative au partenariat public-privé.

Notons que ce contrat portait notamment sur l’asphaltage et drainage de la route de Wansela, longue de 18 Km, celle allant du Centre de négoce de Musompo à Katebi Beach longue de 14 km et l’éclairage public solaire de 5 territoires des villes de Kolwezi et Kasaji.

L’ARMP évoque dans sa correspondance, l’absence de l’offre elle-même et d’études de faisabilité; l’absence de montage technique, juridique et financier; l’absence des termes de référence et d’études d’impact environnemental.

« Étonnement, l’ARMP est en possession du contrat de partenariat public privé conclu en date du 17 mars 2021, et cela, malgré son refus d’accorder l’autorisation spéciale de recours au gré à gré et la non objectif sur le projet de contrat existant, par vous demandés. Votre excellence a conclu au mépris de la loi relative au partenariat public-privé », écrit l’ARMP à Fifi Masuka.

Par ailleurs, l’ARMP se dit prête au vu des missions qui sont les siennes, d’accompagner et d’assister techniquement les experts de la province du Lualaba dans la réalisation des projets de partenariat public-privé, vu la complexité qui entoure leur mise en œuvre.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito