Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Le carburant augmente de 80 CDF dès ce jeudi à Kinshasa [Documents]

Published

on

RDC : Le carburant augmente de 80 CDF dès ce mercredi à Kinshasa [Documents]

Le litre d’essence et de gasoil va augmenter de 80 francs congolais, soit de 4,88%, à partir de ce jeudi 8 Juin 2017 à Kinshasa. Le Ministre de l’Economie nationale a pris un arrêté mardi consacrant ce réajustement des prix. Cela fait suite à la dépréciation continue de la monnaie nationale face à la devise étrangère.

A lire l’arrêté ministériel N° 01/CAB/MINET/ECONAT/JKN/GYN/ksk/2017 portant fixation des carburants terrestre dans la zone ouest, il ressort que le seul paramètre modifié dans la structure des prix demeure le taux de change. Ce dernier est passé de 1 320 CDF/le dollar US à 1 380 CDF/le dollar US.

Ainsi, le prix du litre d’essence passe de 1 650 CDF à 1 730 CDF et celui du gasoil passe de 1 640 CDF à 1 720 CDF. Dans les deux cas, la hausse est de 80 CDF, soit 4,88%.

Pour les pétroliers revendeurs, il était nécessaire de réajuster ce taux  d’autant plus que sur le marché de change, le franc congolais se négocie à 1 460 CDF/le dollar US. Considérant que leurs recettes sont en grande partie réalisées en franc congolais, ils ont souvent besoin de les convertir en devise, au taux du jour, pour refaire leurs stocks.

« Nous ressentions ce déséquilibre depuis Avril dernier. Et cela nous cause d’énormes manques à gagner. Il est anormal pour nous de continuer à subir ces pertes », s’est exclamé un pétrolier revendeur.

Selon nos sources, des augmentations successives sont prévues dans les prochains jours jusqu’à ce que le taux à appliquer par les pétroliers atteigne le taux de change courant qui, lui se situe actuellement à 1 460 CDF/le dollar US.

A RE(LIRE) : Dès ce matin, le carburant augmente de 35 francs congolais à la pompe ! [10 Mars 2017]

Il y a lieu de s’attendre à une autre révision à la hausse d’environs 70 francs congolais dans les deux prochaines semaines. Visiblement, tout a été fait pour que cette augmentation de touche pas les 5% afin d’entrainer la hausse des prix des courses du transport en commun à Kinshasa. C’est la raison pour laquelle l’option a été levée pour procéder par une augmentation palier de 4,88%.

Toutefois, les faits sont réels. La monnaie se déprécie. Les prix des biens et services s’envolent sur le marché. Le pouvoir d’achat du congolais ne cesse de s’effriter. Et la situation économique et financière du pays continue sa descente aux enfers. Le congolais lambda se demande : où  allons-nous ?

Zoom Eco

A télécharger les trois arrêtés ministériels:

Structure carburants terrestres Ouest 2017 06 08 

Structure carburants terrestres Est 2017 06 08 

Structure carburants terrestres Sud 2017 06 08

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito