Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: le ministre des Mines appelé à justifier le retrait de fonds perçus du CEEC par son cabinet (IGF)

Published

on

Les inspecteurs généraux des finances ont donné au ministre des Mines, Willy Kitobo, un délai de 48 heures pour se justifier sur les fonds que son cabinet a retirés de la caisse du Centre d’évaluation, d’expertise et de certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC), indique une correspondance de l’IGF lui adressée.

« Votre Directeur de cabinet et votre Conseiller en charge des finances, n’étant pas membres de la Commission nationale de lutte contre la fraude minière, en quelle qualité ont-ils retiré des fonds de la caisse du Centre d’évaluation, d’éxpertise et de la certification, des substances minérales précieuses et sem-précieuses (CEEC)? », demandent les inspecteurs de l’IGF à M. Willy Kitobo.

Les deux inspecteurs de l’IGF, Tuamona Mubiayi et Lunoki Balueka recommandent, à cet effet, à Willy Kitobo, dans l’hypothèse où il aurait des éléments des reponses, à les présenter dans ce délai, si non, dans le cas contraire, l’équipe de contrôle de l’Inspection générale des finances prendra acte.

Par ailleurs, cette reaction fait suite à la reponse du ministre Kitobo à l’Inspecteur général des finances, Jules Alingete, sur la feuille d’observation provisoire que l’IGF aurait adressée auparavant au ministre pour justifier le retrait des fonds du CEEC par ses collaborateurs.

Olivier Kamo

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito