Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: le prix d’un sac de manioc passe de 60 000 à 65 000 CDF à Kikwit

Published

on

Le prix de revient d’un sac de manioc est passé de 60 000 à 65 000 CDF dans la ville de Kikwit, chef-lieu de la province du Kwilu.

D’après les sources locales, le sac de maïs a également pris l’ascenseur.

S’il y a peu, le sac de maïs s’achetait à 65 000 CDF, il se négocie actuellement à 70 000 CDF voire plus dans les différents marchés notamment celui du pont Kwilu et en ville basse, dans la commune de Lukolela.

Les mêmes sources indiquent que cette hausse des prix se justifie par la dégradation de plusieurs routes de dessertes agricoles suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours au Kwilu.

L’abondance de pluies ne permettrait pas aux paysans de faire sécher leurs produits agricoles comme il se le devait.

Ainsi, les usagers de ces routes implorent le Gouvernement central ainsi que provincial de s’engager dans la voie de la réhabilitation de ces infrastructures routières en vue de permettre la circulation des produits agricoles à travers la province et le pays.

Dans une récente sortie médiatique, le ministre sortant des Infrastructures et Travaux publics, Willy Ngoopos, indiquait que la République Démocratique du Congo ne dispose que de 6% de routes praticables.

D’après le ministre des ITP, cet état des lieux est justifié par l’incapacité du Fonds National d’Entretien Routier (FONER) à mobiliser les recettes nécessaires pour offrir à la République Démocratique du Congo les infrastructures routières adéquates.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito