Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Les 2 chantiers du Gouvernement pour la relance de l’économie nationale

Published

on

RDC : Les 2 chantiers du Gouvernement pour la relance de l’économie nationale

Le Gouvernement congolais a orienté son action vers la reforme du système fiscal et la production agricole et agro-industrielle dans la perspective de la relance de l’économie nationale dont les ressources permettront d’assurer le développement des infrastructures de base, sociales, énergétiques, etc. Le Ministre des Finances l’a annoncé à la presse samedi 19 Août 2017.

La réalisation de ces deux chantiers économiques du Gouvernement s’inscrit dans la continuité des mesures adoptées récemment par le Conseil des Ministres présidé par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila. Celles-ci ont été prises en faveur de la mobilisation des recettes internes et de la relance de la production à la suite des constats faits sur le terrain par les différentes missions d’inspection dans certaines provinces.

Si certaines sont de portée générale, d’autres de portée spécifique, Henri Yav Mulang a précisé que toutes sont applicables les unes à court terme et d’autres à moyen et plus ou moins long terme.

1er chantier, reforme fiscale

Face au constat selon lequel le système fiscal congolais est complexe, asphyxiant, tracassier, et décourageant pour les initiatives privées, le Ministre des Finances a affirmé que le Gouvernement est à pied d’œuvre conformément aux orientations personnelles du Chef de l’Etat. C’est à ce titre qu’il a annoncé l’organisation par son Ministère en Septembre prochain d’un Forum sur la réforme du système Fiscal de la RDC.

« L’objectif de cette réforme est d’aboutir, à travers un diagnostic complet et précis des maux dont souffre notre système fiscal, à rechercher des solutions pour rendre notre fiscalité simple, compétitive, attractive, à rendement élevé et au service du développement », a déclaré Henri Yav Mulang.

La méthode participative et inclusive associant les différentes couches socioprofessionnelles a été privilégiée par le Gouvernement pour assurer l’appropriation de la reforme par tous  les agents économiques.

2ème chantier, agro-industrie

La relance de la production agricole nationale et de l’agro-industrie est un passage obligé vers le développement de la RD Congo. Le Ministre des Finances a réaffirmé l’engagement de l’Exécutif national à tout mettre en œuvre pour réaliser cet objectif lui assigné pour le bien-être de l’ensemble du peuple congolais.

Et de préciser : « L’objectif est de chercher progressivement, tant à atteindre l’autosuffisance alimentaire et réduire ainsi la forte dépendance de notre pays vis-à-vis des importations, qu’à assurer la diversification de notre économie et par ricochet des sources de ses revenus ».

A tout prendre, la stabilité de la monnaie nationale demeure un préalable à la relance de l’économie. A ce sujet, Henri Yav Mulang s’est voulu rassurant.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : Henri Yav explique l’impact de la discipline budgétaire sur l’appréciation du franc congolais

Advertisement

Edito