Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’État congolais perd plus de 300 millions USD l’an en assurances dans le secteur des hydrocarbures

Published

on

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo perd plus de 300 millions de dollars américains par année dans le secteur des hydrocarbures, révèle le Directeur général de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA), Alain Kaninda.

Ces estimations ont été révélées lors des échanges qui ont eu lieu le 11 mai 2021 entre le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu et Alain Kaninda, Directeur général de l’ARCA.

Au cœur de leurs discussions, il a été évoqué des mécanismes pour contraindre des sociétés œuvrant dans le secteur des hydrocarbures à s’acquitter de leurs obligations, selon les dispositions légales en vigueur, en termes d’assurances en République Démocratique du Congo.

Au regard de la loi, les opérateurs du secteur des hydrocarbures ne devraient pas souscrire en assurances ailleurs comme c’est le cas actuellement.

A cet effet, le ministre des Hydrocarbures entend passer à l’acte.

C’est ainsi qu’il a annoncé qu’une nouvelle rencontre est prévue la semaine prochaine avec les différents prestataires en vue de les amener à agir en conformité avec la loi.

Cette mesure du ministre des Hydrocarbures qui va permettre de renflouer les caisses de l’État fait suite à la volonté du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, relayée par le Chef du Gouvernement Sama Lukonde, de faire des assurances l’un des secteurs pourvoyeurs des recettes de l’État.

Il sied de préciser que la loi sur les assurances de la République Démocratique dans son article 286 du Code des assurances oblige les prestataires de s’assurer localement.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito