Connect with us

a la une

RDC : Relance économique, Samy Badibanga tend la main à la communauté internationale !

Published

on

RDC : Relance économique, Samy Badibanga tend la main à la communauté internationale ! 1

Dans un message à la nation ce mardi 20 décembre 2016, le Premier Ministre Samy Badibanga a lancé un appel à la paix sur toute l’étendue du territoire national. Face aux defis économiques qui l’attendent, Samy Badibanga tend la main à la communauté internationale pour une collaboration qu’il souhaite « franche ».

« Aux partenaires internationaux, je tiens à vous assurer de la disponibilité de mon gouvernement de travailler avec vous dans un esprit de respect mutuel et de franche collaboration pour relever les défis notamment ceux relatifs aux conditionnements socio-économiques et financières de ce pays en vue de réussir cette période qui doit aboutir impérativement à l’organisation des élections […] », a-t-il déclaré.

Le gouvernement d’union nationale dont il a la charge de conduire sera investi dans un contexte socio-économique difficile. Celui-ci l’oblige de définir des politiques appropriées pour d’une part, relancer l’économie congolaise dont les indicateurs sont au rouge, et d’autre part, de financer à hauteur de plus d’un milliard USD les opérations électorales avant la fin de l’année 2017.

Quoi de plus normal que le Premier Ministre, conscient de l’ampleur de ses taches, compte sur la collaboration des partenaires internationaux pour atteindre les objectifs souhaités. Cependant, à l’interne, des mécanismes devraient également être mis en place sur le plan des finances publiques afin de rationaliser les dépenses et maximiser les recettes. La poursuite des réformes et l’amélioration du social du congolais sont également des priorités autant que la paix.

Peut avant sa prise des fonctions, Samy Badibanga à été clair : « […] La RDC se trouve à un moment critique de son histoire. Sous le leadership du chef de l’Etat, je m’engage devant les congolais, la nation toute entière et devant Dieu, de ne ménager aucun effort pour réussir cette mission. »

Avec un gouvernement de taille éléphantesque, soit 68 membres avec 68 cabinets ministériels, des efforts devraient être consentis pour qu’il ne soit pas budgétivore.

Si l’investiture de ce Gouvernement par l’Assemblée nationale est attendue dans les prochains jours, la remise et reprise entre le Premier Ministre sortant, Augustin Matata Ponyo et le Premier Ministre entrant, Samy Badibanga est intervenue ce mardi 20 décembre 2016.

Eric Tshikuma / Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : Ce Gouvernement éléphantesque risque d’être budgétivore !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement