Connect with us

a la une

RDC : Les stations ont observé leur deuxième jour de service minimum à Kinshasa !

Published

on

RDC : Les stations ont observé leur deuxième jour de service minimum à Kinshasa ! 1

Les pétroliers sont déterminés à poursuivre l’opération de vente séquentielle de carburant à la pompe à Kinshasa. Depuis hier lundi, ils ont réduit les heures de fourniture. Il était 17 heures hier mardi 15 février 2017 lorsque la station service Engen située sur l’avenue de libération a encore fermée. Trente minutes après, ce sont des revendeurs de carburant communément appelés « Kadhafi » qui ont pris le relais.

Si les stations maintiennent encore les prix à leur état initial, c’est-à-dire 1 530 et/ou 1 540 CDF le litre, les Kadhafi fournissent à leurs clients le litre à 2 000 CDF. Le business semble être profitable aussi bien pour le revendeur que pour les acheteurs qui n’ont pas pu faire leur stock.

Kadhafi

A ce stade de pression, tout porte à croire que les pétroliers n’ont plus de discussions à entreprendre d’autant qu’ils n’attendent que l’arrêté ministériel devant entériner la nouvelle tarification approuvée par le Comité des Prix présidé par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie nationale.

Selon des informations glénées par Zoom Eco dans le milieu des pétroliers, la hausse devrait aller au-delà de 200 CDF afin qu’ils aient l’équilibre de leurs affaires. Cependant, cette proportion dépasse largement le seuil de 5% requis pour le Gouvernement provincial de Kinshasa de procéder à la modification des prix de la course dans le secteur du transport en commun. Ce qui aura sans nul doute un effet boule de neige sur les prix des biens et services sur le marché kinois.

Toutefois, le Gouvernement est placé devant ses responsabilités. Tant qu’il n’aura pas décanté la situation, rien ne semble empêcher les pétroliers à durcir le ton. Affaire à suivre !

Philipe Katumba/Zoom Eco

A RE(LIRE) :
[URGENT] – Vente séquentielle de carburant à la pompe dès ce mardi matin à Kinshasa !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement