Quantcast
Connect with us

a la une

Affaire A320 saisi à Dublin, la première audience a eu lieu à la Haute Cour !

Published

on

Comme prévue, la première audience à la Haute Cour Irlandaise a eu lieu ce mercredi 9 septembre. Les avocats de Miminco LLC et ceux de la RDC étaient tous face au juge. Selon nos sources, sur place à Dublin, la partie congolaise qui réclamait la présence du Dr. Jean Ilunga Kalala, n’avait pas tout son dossier au complet. Le juge a renvoyé l’audience autour du 20 septembre 2015.

La délégation de la RD Congo, qui s’était installée à Bruxelles depuis le 24 Aout, est finalement arrivée à Dublin. Cependant, aucun accord entre parties n’a été trouvé avant de pouvoir rencontrer le Juge. L’on apprend que les experts de la RDC n’avaient jusqu’alors pas rencontré les avocats de Miminco LLC pour des propositions concrètes dans le cadre du règlement à l’amiable annoncé tambours battants à Kinshasa.

Dans sa mise au point datée du 31 août dernier, le Dr. Jean Ilunga Kalala s’interrogeait sur « le sens du double langage du gouvernement qui avait prétexté l’urgence pour justifier la campagne médiatique lancée contre MMC-LLC et qui, depuis, n’a rien entrepris de concret auprès des avocats et du juge irlandais pour hâter le dénouement du dossier ».

Au cours de cette première audience, apprend-on, le Juge leur a demandé leurs avis et considérations sur l’affaire Miminco – RDC. Apparemment, ils n’étaient pas prêts avec leur dossier, précise la source ayant requis l’anonymat. Afin de leur permettre de mieux apprêter leurs éléments de défense, le Juge a résolu de renvoyer l’affaire à une date qui sera fixée entre 22 ou 23 septembre prochain.

Représentés par les avocats Brian O’Moore SC et Stephen Byrne Bl, Miminco LLC avait lors de l’obtention de la saisie de l’A320 de Congo Airways, proposé qu’un séquestre soit nommé par la Cour pour prendre possession et vendre l’aéronef en vue de pouvoir le désintéresser.

En attendant la prochaine audience, la délégation congolaise composée d’une dizaine de personnes devrait formaliser les contacts avec les avocats de Miminco LLC afin de voir comment régler à l’amiable ce contentieux. Cela exige – des  propositions concrètes et des mandats en bonne et due forme pour engager l’état – à  mettre sur la table de négociation.

Pour rappel, la Haute cour irlandaise a décidé de clouer au sol de l’aéroport de Dublin l’avion de Congo Airways à cause d’une dette de l’état congolais impayée et évaluée à 10 millions d’euros à devoir à la société américaine Miminco LLC. Aux dernières nouvelles, FG Hemisphère, un fonds vautour a également fait saisir le même appareil pour une créance de 9 millions USD.

Zoom Eco

A(RE)LIRE :

L’A320 de Congo Airways saisi à Dublin à cause d’une créance de l’état !

Affaire Airbus A320 : « la RDC n’a pas contacté les avocats de Miminco »

Advertisement
1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito