Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : en rythme annuel, l’inflation a atteint une proportion record de 23,6% au Ghana fin avril 2022

Avatar of La Rédaction

Published

on

Inflation

Le taux d’inflation du mois d’avril 2022 au Ghana a atteint un niveau record de 23,6% contre 19,4% en mars dernier, en rythme annuel.

Cette situation est due, selon la Banque centrale du Ghana, aux facteurs exogènes tels que le conflit en Ukraine et l’interdiction de l’Indonésie d’exporter de l’huile de palme.

Ces deux facteurs ont entraîné en l’occurrence une hausse des coûts des produits importés, dont l’huile de cuisson et l’essence, rapporte les médias ghanéens.

A en croire les mêmes sources, cette situation traduit une hausse des prix dont l’ampleur n’avait plus atteint une telle proportion depuis le mois de janvier 2004.

Cette tendance inflationniste des prix reflète aussi une perte importante du pouvoir d’achat des consommateurs ghanéens.

Les prix des produits alimentaires se sont fortement accrus de 26,6% en avril 2022, en glissement annuel, après une hausse de 22,4% le mois précédent.

L’inflation non alimentaire s’est accélérée pour atteindre 21,3% en avril 2022 contre 17% le mois précédent.

L’inflation désigne, rappelons-le, le taux d’augmentation des prix sur une période donnée.

En général, il s’agit d’une mesure assez large telle que la hausse globale des prix ou du coût de la vie dans un pays.

Elle peut également désigner la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix accompagnée par une baisse des taux.

Il s’agit d’un phénomène persistant qui fait, entre autres, monter l’ensemble des prix, et auquel se superposent des variations sectorielles des prix.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV