Quantcast
Connect with us

a la une

KINSHASA : Le projet d’Edit Budgétaire 2018 arrêté à environs 230 millions USD !

Published

on

Le Projet d’Edit Budgétaire de la Ville – Province de Kinshasa pour l’exercice 2018 est arrêté, en dépenses et en recettes, à 423 887 270 417 CDF, soit environs 230 millions USD au taux budgétaire moyen de 1 8 13 CDF le Dollar US. Le Gouverneur André Kimbuta Yango l’a présenté aux élus provinciaux samedi 16 Décembre 2017. C’était dans la nouvelle salle des plénières de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa.

En effet, ce projet d’Edit Budgétaire représente 0,53% du PIB. Comparé à celui de l’exercice 2017, il se dégage une baisse de 0,39%. Les recettes sont constituées des recettes du Budget général,  représentant  407 392 510 902 CDF, et  des recettes de services émergeant aux budgets annexes de la ville,  à hauteur de 16 494 759 515 CDF.

Elles comprennent les recettes à caractère national évaluées à 295 497 970 227  CDF, des recettes à caractères à percevoir sur les impôts, les taxes. Les redevances et d’autres droits dus à la ville, soit 101 115 822 081 CDF. Il s’agit également des recettes exceptionnelles de l’ordre de soit 10 880 400 000 CDF et des recettes des organismes  émargeant aux budgets annexes qui sont estimées à 16 494 759 515 CDF.

En ce qui concerne les dépenses, cet édit budgétaire projette pour cet exercice 291 543 489 562 CDF des rémunérations de services transférés, 115 849 021 340 CDF des dépenses en capitale est 16 494 759 515 CDF des dépenses des organismes émargeant au budget annexes.

André Kimbuta attend que les ressources budgétaires de la ville de Kinshasa, ainsi déclinées donnent à l’Exécutif provincial les moyens de sa politique afin de pouvoir réaliser sa politique de développement. Celle – ci  s’articule autour des axes prioritaires  suivants : la Gouvernance sécuritaire et judiciaire, la Gouvernance politique et administrative, le secteur dynamique communautaire, l’éducation, les infrastructures, l’environnement, le développement rural et la santé.

Déclaré recevable par la plénière, ce projet d’Edit budgétaire pour l’exercice 2018 a été envoyé à la Commission Economie et Finances de l’Assemblée Provinciale pour un examen approfondi.

Zoom Eco

Advertisement

Edito