Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 16 621,6 milliards de CDF, coût global du budget rectificatif de l’exercice 2021 bientôt déposé au Parlement

Published

on

Le Ministre d’Etat, Ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, a fait adopter au Conseil des Ministres, l’avant-projet de Loi des Finances pour l’exercice 2022, ainsi que l’avant-projet de Loi des Finances rectificative de l’exercice 2021.

S’agissant de l’avant-projet de Loi des Finances rectificative de l’exercice 2021, il est de l’ordre de 16 621,6 milliards de CDF soit plus de 8 milliards de dollars américains.

« Le projet de Loi des Finances rectificative de l’exercice 2021 contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 16 621,6 milliards de CDF dégageant un taux d’accroissement de 13,7% par rapport au budget initial chiffré à 14 620,5 milliards de CDF », a renseigné le Porte-parole du Gouvernement congolais, Patrick Muyaya Katembwe.

Par ailleurs, le Ministre du Budget, Aimé Boji, a indiqué que l’avant-projet de Loi des Finances rectificative de l’exercice 2021 est justifié par la nécessité de prendre en compte les évolutions intervenues en cours d’exercice budgétaire. Il s’agit notamment de :

(i) l’avènement du nouveau Gouvernement
investi par l’Assemblée Nationale en date du 26 avril 2021;

(ii) une meilleure situation économique
et budgétaire;

(iii) et la conclusion d’un programme de Facilité Élargie de Crédit (FEC) avec le Fonds Monétaire International (FMI) dans le cadre du Programme Économique du Gouvernement.

Signalons que cette adoption a été obtenue après des débats houleux entre les membres du Gouvernement congolais vu l’intérêt que revêt ce budget pour la population congolaise.

Comme prévu, le Gouvernement central transmettra, dans le délai, ces deux projets de Loi de Finances au Parlement congolais, l’autorité budgétaire attitrée.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito