Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : à fin août 2021, le trésor public a affecté plus de 247,6 milliards de CDF pour les dépenses de l’Assemblée nationale (rapport)

Published

on

Le Gouvernement de la République Démocratique dû affecter plus de 247,6 milliards de CDF soit un montant équivalent à plus de 125 millions de dollars pour les dépenses de l’Assemblée nationale à échéance d’août 2021.

Les prévisions budgétaires pour les dépenses de l’Assemblée nationale pour cette période ont été fixées à hauteur de 236,9 milliards de CDF soit 119, 6 millions de dollars américains.

En se basant sur les données de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire (DGPPB), le taux d’exécution budgétaire des dépenses publiques de l’Assemblée nationale à fin août 2021 est de l’ordre de 104,5 %.

Ce qui veut dire que pour cette période période l’Assemblée nationale enregistre un écart négatif (dépassement) de l’ordre 10,8 milliards de CDF soit 5,4 millions de dollars américains soit 4,32% du montant total prévu à cette échéance.

S’agissant des dépenses mensuelles effectuées par le Trésor public congolais en faveur de l’Assemblée nationale, il y a lieu de signaler que pour le seul mois d’août 2021, le Gouvernement congolais a affecté plus de 47,6 milliards de CDF soit près de 23 millions de dollars américains contre 43,1 milliards de CDF soit plus de 21,7 millions de dollars américains pour les dépenses du mois juillet 2021.

Concernant la clé de répartition de cette enveloppe du Gouvernement en faveur de la Chambre basse du Parlement congolais, le même document renseigne que 90,6 milliards de CDF soit plus de 45 millions de dollars américains ont été affectés aux dépenses du personnel fin d’août 2021 contre 77,2 milliards de CDF soit plus de 38,9 millions de dollars américains pour les même charges le mois de juillet dernier.

Les dépenses liées aux biens et matériels sont chiffrées à hauteur de 12,7 soit plus de 6 millions de dollars américains contre 2,6 milliards de CDF le mois de juillet dernier.

Le même document des services du ministère du Budget indique que les transferts et interventions de l’État sont estimés à 144 milliards de CDF soit plus de 72 millions de dollars américains contre 119,9 milliards de CDF soit près de 60 millions de dollars le mois dernier.

Si l’on fait les calculs, à 4 mois de la fin de l’exercice budgétaire 2021, l’Assemblée nationale a déjà consommé plus de 247,6 milliards de CDF contre un montant total attendu chiffré à 355,4 milliards CDF.

Pour le reste de l’année, le Gouvernement congolais devra décaisser près de 156 milliards de CDF soit 78,2 millions de dollars américains, indique le rapport du ministère du Budget.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito