Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : A fin août 2021, l’exécution globale des dépenses publiques s’est située à 3,627 milliards USD (DGPPB)

Published

on

Les dépenses provisoires du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) se sont situées à hauteur de 7 265,6 milliards de CDF soit 3 627 milliards de dollars américains à la fin du mois d’août 2021.

Les prévisions budgétaires des dépenses publiques pour cette période ont été fixées à hauteur de 9 036,7 milliards de CDF soit un montant équivalent à 4,511 milliards de dollars.

D’après le rapport des états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire du ministère du Budget, il se dégage un taux d’exécution budgétaire de 80% pour au cours de cette période.

D’après le même document, en ressources internes, les dépenses effectuées par le trésor public congolais s’élèvent à hauteur de 6 536, 6 milliards de CDF soit 3 263 milliards de dollars américains contre les prévisions linéaires de plus de 7 265,4 milliards de CDF soit plus de trois 3 627 milliards de dollars américains.

Ce qui représente un taux d’exécution budgétaire en ressources internes de 38%.

S’agissant des dépenses en ressources extérieures, elles sont chiffrées à hauteur de 688,9 milliards CDF soit 343, 9 millions de dollars américains contre les prévisions budgétaires pour ces dépenses fixées à hauteur de 1 771, 3 milliards de CDF soit 884 3 millions de dollars américains. Ce qui représente un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 38,9% du montant attendu.

Outre les dépenses de rémunérations qui consomment la majeure partie de l’enveloppe et celles liées à la rétrocession aux administrations financières ainsi qu’au service de la dette, l’essentiel des dépenses du mois juillet 2021 ont porté sur :

• Le paiement de primes aux léopards seniors A pour les matchs aller des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022;

• La mise à la disposition des fonds relative à la préparation des documents de gestion, d’élaboration, organigramme et schéma de fonctionnement au profit du Fonds National d’Habitat ;

• Le paiement de la première mensualité du rétablissement du site hydroélectrique du grand Katende de la province du Kasaï ;

• L’acquisition d’équipements éducatifs, culturels et sportifs pour le territoire de Likasi;

• Les travaux de la voirie de la ville de Kinshasa et le paiement du fonds spécial d’intervention en faveur de 405 postes au niveau des frontières de la RDC.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito