Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: A fin septembre 2021, l’exécution globale des dépenses publiques s’est située à 7 210,9 milliards de CDF

Published

on

Le rapport des états de suivi budgétaire renseigne que les dépenses provisoires du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) à fin septembre 2021 se sont chiffrées à 7 210,9 milliards de CDF soit 3,626

milliards de dollars américains.

Au cours de cette période, les prévisions budgétaires des dépenses publiques, indique ce rapport, ont été fixées à hauteur de 10 166,3 milliards de CDF soit un montant équivalent à 5,112 milliards de dollars américains.

D’après le même document des états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire du ministère du Budget, il se dégage un taux d’exécution budgétaire de 70,9% au cours de cette période.

En ressources internes, les dépenses effectuées par le trésor public congolais s’élèvent à hauteur de 6 521,9 milliards de CDF soit 3 280 milliards de dollars américains contre les prévisions linéaires de plus de 8 173,6 milliards de CDF soit plus de 4 milliards de dollars américains. Ce qui représente un taux d’exécution budgétaire en ressources internes de 79,8%.

S’agissant des dépenses en ressources extérieures, ce document du ministère du Budget renseigne qu’elles sont chiffrées à hauteur de 688,9 milliards de CDF soit 343,9 millions de dollars américains contre les prévisions budgétaires pour ces dépenses fixées à hauteur de 1 992,7 milliards de CDF. Ce qui représente un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 34,6% du montant attendu.

Outre les dépenses de rémunérations qui consomment la majeure partie de l’enveloppe et celles liées à la rétrocession aux administrations financières ainsi qu’au service de la dette, l’essentiel des dépenses du mois septembre 2021 ont porté sur :

• achat de vivres, médicaments et autres biens de la population de Beni et autres déplacés ;

• mise à la disposition des fonds en faveur des victimes de l’incendie de l’hôtel de postes de Bukavu dans la province du Sud-Kivu au titre d’assistance humanitaire d’urgence ;

• paiement en faveur de la banque d’import et d’export de la République populaire de Chine relative à la garantie et aux frais de gestion dans le cadre du projet de construction et modernisation des maisons des finances ;

• paiement de la 4ème tranche en faveur de la ville province de Kinshasa relatif à l’assainissement et la protection de l’environnement.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito