Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Au premier semestre 2021, l’État a alloué près de 6,6 millions USD à la CENI soit 20,7% des ressources attendues

Published

on

Jusqu’en juin 2021, le Gouvernement le République Démocratique du Congo n’a transféré que 13, 1 milliards de CDF soit près de 6,6 millions de dollars américains dans le compte de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

C’est ce qu’indique le rapport sur les états du suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaires du ministère du Budget.

D’après le même service, au cours de cette période sous examen, les prévisions linéaires en rapport avec les dépenses de l’État congolais en faveur de la CENI ont été fixées à hauteur de 63,1 milliards de CDF soit 31,8 millions de dollars américains.

A ce stade, il y a lieu de noter un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 20,7% sur les prévisions linéaires.

Le montant de 1 milliard de francs congolais (CDF) soit 500 000 dollars américains de l’enveloppe globale affectée à la Commission électorale nationale indépendante a été utilisé pour le fonctionnement de l’institution. Alors que 12,1 millions ont servi à la rémunération des agents et travailleurs de cette institution d’appui à la démocratie.

Il sied de noter que le pays est à deux ans de la prochaine échéance électorale, mais jusqu’à présent, le nouveau Bureau de cette institution organisatrice des élections n’a pas encore être mis en place malgré la promulgation, le 3 juillet 2021, par le Président de la République, Félix Tshisekedi, de la nouvelle loi portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante.

Rappelons que cette nouvelle loi portant organisation de la CENI a été adoptée en première lecture le 4 juin 2021 à l’Assemblée nationale et le 11 juin 2021 au Sénat en seconde lecture avant que la Cour Constitutionnelle, à son tour, la déclare conforme à la constitution le 1er juillet 2021.

Bien que cette nouvelle loi sur la CENI soit contestée par plusieurs composantes politiques et certains mouvements de la société civile, la RDC devra se préparer pour l’organisation pour la quatrième série d’élections générales de son histoire après les scrutins de 2006, 2011 2018.

Sur l’ensemble de l’année en cours, le Gouvernement devra décaisser près de 126,2 milliards de CDF (près de 63 millions USD) en faveur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito