Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : en 10 mois, les dépenses de prestations ont enregistré un écart négatif de 75,1%

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : en 10 mois, les dépenses de prestations ont enregistré un écart négatif de 75,1% 1

À fin octobre 2021, les dépenses de prestations engagées par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo se chiffrent à plus de 813,2 milliards de Francs congolais (CDF), soit 406,7 millions de dollars américains, renseigne le rapport mensuel des états de suivi budgétaire.

D’après ce document, les prévisions budgétaires liées aux dépenses de prestations ont été arrêtées à 464,4 milliards de CDF, soit un montant estimé à 232,2 millions de dollars américains pour la période sous analyse.

À en croire la même source, en dix (10) mois les dépenses de prestations ont été exécutées à hauteur de 175,1%. Ce qui signifie que ces dépenses enregistrent un écart négatif (dépassement budgétaire) de 75% au cours de cette période.

À titre de rappel, à la même période l’année dernière, le Gouvernement central avait dépensé 314,9 milliards de CDF contre les prévisions linéaires arrêtées à 786,7 milliards CDF pour les dépenses de prestations.

Ce montant avait représenté un peu plus de 40% du montant total attendu au cours de cette période.

Pour l’exercice budgétaire 2022, le Gouvernement congolais projette une enveloppe de 791,5 milliards de CDF, soit 4,2% des dépenses du budget général, avec un accroissement de 42,0% par rapport à leur niveau de 2021 situé à 557,3 milliards de CDF.

Les dépenses de prestations se rapportent notamment aux charges liées au fonctionnement courant des services.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito