Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : entre avril et juin 2022, le Gouvernement a décaissé 126,4 millions USD pour les dépenses de sécurité en procédure d’urgence

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC entre avril et juin 2022 le Gouvernement a décaissé 1264 millions USD pour les dépenses de sécurité en procédure durgence

En procédure d’urgence, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a décaissé, au cours de la période allant du mois d’avril au mois juin 2022 (deuxième trimestre), un montant total de 254,4 milliards de Francs congolais (CDF) soit plus de 126,4 millions de dollars américains en faveur des dépenses de sécurité.

Ces données ont été publiées par le ministère des Finances dans son rapport sur les dépenses publiques exécutées en procédure d’urgence au deuxième trimestre 2022.

D’après ce rapport, cette somme dépensée en faveur des dépenses de sécurité représente 25,3% du montant total global dépenses en procédure d’urgence au cours de la période sous examen.

Le plan de trésorerie du secteur public a renseigné un total de dépenses de l’ordre de 5 201,91 milliards de Francs congolais (CDF) au second semestre de l’année en cours, à raison de 1 524,11 milliards de CDF pour le mois d’avril 2022 ; 1 750, 22 milliards de CDF au mois de mai 2022 et 1 927,58 milliards de CDF au mois de juin 2022.

Les dépenses exécutées en procédure d’urgence ont atteint le volume de 1 006,36 milliards de CDF, soit plus de 500 millions USD. Ce qui représente un ratio de 19,3% des dépenses totales exécutées au second trimestre contre 8,78% au premier trimestre.

Il faudrait par ailleurs noter que le Gouvernement congolais a augmenté son enveloppe du secteur de sécurité depuis le deuxième trimestre de l’année en cours. Une augmentation des crédits budgétaires du secteur de sécurité poussée par la volonté du Gouvernement dirigé par Jean-Michel Sama Lukonde de mettre fin à l’insécurité endémique dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo (RDC).

Depuis le début de l’exercice budgétaire en cours, le Gouvernement congolais a déjà déboursé, en faveur du secteur de sécurité, la somme de 1 016,6 CDF soit plus 508 millions USD) au cours des 10 premiers mois de l’année, soit un taux d’exécution de 103%, renseignent les chiffres de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire du ministère du Budget.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV