Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Immeuble intelligent, l’entretien du jardin coûte près de 9.000 $ le mois !

Published

on

Le Bureau Central de Coordination (BCECO) vient d’attribuer provisoirement le marché d’entretien du jardin de l’immeuble du gouvernement à l’Organisation pour la Gestion de l’Environnement au Congo (OGEC). Montant du mensuel du contrat : 8 776,25 USD toutes taxes comprises.

Selon la décision d’attribution provisoire N° 764 de la Direction Générale du BCECO, conjointement signée par les Directeurs Financier et Technique, l’appel d’offre avait été lancé le 3 mars 2016 alors que l’avis de non objection de la DGCMP N°0411/DGCMP/DG/DRE/D4/BNJ/2016 portant sur le rapport d’évaluation de l’offres a été donné le 15 avril 2016.

C’est finalement le 20 octobre 2016, soit 6 mois après, que le BCECO a accordé le marché de services d’entretien du jardin de l’immeuble du Gouvernement à l’OGEC. Vérification faite, cette ONG œuvre depuis 2001 pour l’assainissement des sites ou lieux publics et privés considérés comme insalubres.

Grace à son expertise en matière de salubrité publique, l’OGEC conclu des contrats des prestations à des conditions particulières conformément à son statut d’ONG. Cependant, il s’avère que le Président de cette structure, Francis Useni serait le Chef du service protocole nommé par Matata Ponyo à la Primature.

Toutefois, c’est l’OGEC qui offrira ses prestations jusqu’à nouvel ordre. Pour d’aucuns, il s’agit d’un contrat couteux, surévalué au regard de la main d’œuvre à mobiliser et les matériaux à utiliser pour entretenir la surface du jardin de l’immeuble intelligent.

Si pour ce petit jardin le coût d’entretien s’élève à près de 9 000 USD, celui du jardin des Premiers Ministres qui semble être plus de dix fois plus vaste couterait combien ? N’y avait – t – il pas une option moins coûteuse à la nation que le BCECO pouvait encourager dans ce contexte de compression des dépenses publiques ?

Parlant du BCECO, nombreux sont ces compatriotes qui se sont toujours interrogés sur la durée des intérimaires qui dirigent cette structure. Depuis le 19 février 2010 où Matata Ponyo est entré au gouvernement Muzito II comme ministre des Finances jusqu’à ce jour Premier Ministre sortant, le Directeur Général et certains de ses collaborateurs sont tous des intérimaires.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito