Connect with us

a la une

RDC : la coupure de 100 USD avec « étoile » a cours légal mais avec « décote »

Published

on

[ANALYSE] – La coupure de 100 dollars américains avec étoile a cours légal en Rd Congo. Cette position de la Banque centrale (BCC) est soutenue par l’Association congolaise des banques (ACB). Cependant, sur le marché de change local, il s’observé récemment une propension à la réticence vis-à-vis de ce billet de banque, sans aucune raison valable. Ce qui a donné lieu à la pratique de l’encaissement avec décote. Zoom Eco analyse les enjeux et les perspectives.

Origine de la suspicion
En effet, d’après des cambistes interrogés par Zoom Eco, le billet de banque de 100 USD avec étoile a effectivement déjà été indexé, sans aucune raison valable, par certains gros acheteurs de cette devise américaine en RDC.

De fil en aiguille, ces derniers ont réussi à instaurer la pratique de la décote de 5 dollars américains à tout encaissement d’un billet de 100 USD. C’est ainsi que la pratique s’est rependue dans le milieu au détriment des textes légaux et réglementaires du pays en cette matière spécifique.

Au regard du recoupement fait, tout porte à croire qu’il s’est agi d’une attitude de gens véreux qui auraient construits cette rumeur afin de rançonner tout porteur de ce type de billet de banque, en l’occurrence le 100 USD avec étoile, d’un montant de 5 dollars américains.

Vu que c’était une pratique illégale et face au contrôle instauré par les autorités de la BCC, apprend-on, elle a fini par se tasser en laissant de stigmates dans la psychologie des opérateurs de change et même des certains utilisateurs.

Enjeux de la décision de Rawbank
Cette banque commerciale a interdit à tous ses caissiers, depuis le 9 octobre 2018, de ne plus accepter les billets de 100 USD avec étoile dans leurs guichets respectifs. Elle estime qu’ils sont difficilement acceptés par la population congolaise.

En effet, nous renseigne-t-on dans le milieu de banquiers, cette décision serait fondée sur des cas de refus de la plupart des utilisateurs d’accepter ce type de billets de banque au niveau des guichets des banques commerciales. Parce que leur encaissement par les changeurs de monnaies dans la cité se fait moyennant une décote de 5 USD.

Si Rawbank a levé l’option de limiter les billets de 100 USD avec étoile dans son stock interne afin de réduire les plaintes de la clientèle diversifiée et exigeante, le problème reste cependant entier au niveau du marché de changes. La spéculation se cristallise alors que la pratique de la décote se perpétue.

A RE(LIRE) : Rawbank se conforme aux instructions de l’ACB (Communiqué)

Nécessité d’une communication soutenue

Dans les milieux proches de cette banque, Zoom Eco apprend que la lettre circulaire N°1247 du 9 octobre 2018 n’était pas adressée au public congolais mais aux caissiers et leurs chefs ainsi qu’aux directeurs d’Agences Rawbank. Cette banque qui s’est refusé tout commentaire, entend faire une communication dans les heures qui suivent.

Au demeurant, l’Association congolaise des banques (ACB) reste formelle. Elle en appelle ses membres au respect scrupuleux des dispositions en vigueur en précisant qu’ « il n’y a aucune raison qu’une banque congolaise qu’elles que soient les motifs puisse les récuser [les billets de 100 USD avec étoile] »

La solution à ce problème pendant nécessite, d’après des analystes avertis, qu’une communication adaptée et structurée soit organisée autour de la circulation de ce type de billets de banque. Cette stratégie devrait impliquer les parties prenantes, à savoir : la Banque centrale du Congo, la corporation de cambistes, l’Association congolaise des banques, la CitiBank et la presse.

Bon à savoir : tout congolais comme étranger vivant en RDC n’a pas le droit de refuser une monnaie qui a cours légal. La Banque centrale du Congo ne peut pas non plus se prononcer sur une monnaie qu’elle n’émet ni ne gère.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :