Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : La ville de Kinshasa, le Gouverneur Ngobila et son ministre des Finances interdits d’accès aux crédits et opérations de change

Published

on

La Banque Centrale du Congo (BCC), à travers sa direction de surveillance des intermédiaires financiers, vient d’indexer la ville de Kinshasa, le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka ainsi que le ministre des Finances de la ville de Kinshasa, Jean Ngoy Mvunzi, depuis le 31 mai 2021.

Dans une correspondance adressée à l’Association congolaise des banques (ACB), l’Institut d’émission demande aux établissements de crédit membres de l’ACB, de «s’abstenir de leur offrir des services et facilités, en ce comprise la déclinaison de toute demande portant sur les opérations de change et de crédit» dont les personnes précitées seraient donneurs d’ordre ou bénéficiaires, exception faite du rapatriement des devises relatives aux transactions initiées avant la présente décision ainsi que les opérations de recouvrement».

Une situation qui met davantage en difficulté le personnel de l’Hôtel de ville de Kinshasa et celui du Gouvernement provincial qui accuse à ce jour plus de six mois d’arriérés de salaire, surtout quand on sait qu’en RDC, accéder au crédit relève d’un parcours de combattant.

Signalons par ailleurs que la ville de Kinshasa est redevable à plusieurs banques commerciales de la RDC, en termes de remboursement de crédit. Un passif que Gentiny Ngobila aurait hérité de ses prédécesseurs.

Olivier Kaforo

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito