Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Les régies financières s’engagent à mobiliser 5,2 milliards USD en 2021 contre un objectif de 4,5 milliards USD

Published

on

Les régies financières de la République Démocratique du Congo (RDC) ont pris l’engagement de mobiliser annuellement 5,2 milliards de dollars américains (USD) en 2021 contre un objectif de 4,5 milliards de dollars américains. Ce, à travers des contrats de performance signés le mardi 20 juillet 2021 entre les régies financières et le ministère des Finances.

D’après une dépêche du ministère des Finances publiée à cet effet, la signature de ce contrat s’inscrit au titre du dialogue de gestion dont la finalité n’est autre que la maximisation dans la mobilisation des recettes.

Les contrats de performance signés s’appliquent pour l’exercice budgétaire 2021. Ils s’articulent essentiellement sur l’augmentation volontaire de la cible des recettes en listant également ses actions d’accompagnement d’une part.

D’autre part, les contrats de performance s’articulent sur l’introduction des « indicateurs de performance pour évaluer distinctement l’effort de chaque service opérationnel des régies financières dans la mobilisation des recettes, quel que soit le lieu d’implantation à travers le territoire national ».

Ainsi, la cible des recettes annuelles a été réajustée à 10 780 milliards de CDF (5,215 milliards USD) soit une augmentation de 15% par rapport aux prévisions budgétaires fixées à 9 374 milliards de CDF (4,535 milliards USD).

Selon la ventilation de ces assignations financières réajustées, la Direction générale des impôts (DGI) a l’obligation de mobiliser 5 636 milliards de CDF contre les prévisions budgétaires de 4 900 milliards de CDF.

Quant à la Direction générale de douanes et accises (DGDA), elle doit mobiliser 2 997 milliards de CDF contre les prévisions budgétaires de 2 606 milliards de CDF.

A la Direction générale de recettes administratives, domaniales et de participation (DGRAD), l’Etat attend 2 146 milliards de CDF contre les prévisions budgétaires de 1 866 milliards de CDF.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito