Connect with us

a la une

RDC : marché de change, retour au taux réel après le taux artificiel

Published

on

RDC : marché de change, retour au taux réel après le taux artificiel 1

Le taux de change est redevenu à son niveau initial, soit 1 640 francs congolais (CDF) le dollar américain (USD). A la suite de la fluctuation factice due à l’annonce de la victoire de Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi à la présidentielle, ce taux avait baissé pour atteindre 1 300 CDF pour un dollar USD. Cette situation n’aura duré que cinq jours pour des raisons évidentes.

Entre le 10 et le 14 janvier 2019, la parité de change CDF-USD a chuté brusquement de 20%. Ce pourcentage reflétant l’appréciation de la monnaie locale par rapport à la devise ne traduit pas un accroissement de l’offre de devise dont elle serait la contrepartie.

Effet d’annonce

Dans son analyse, Zoom Eco avait indiqué qu’il s’agissait d’un prévisible mouvement d’anticipations des agents économiques traduisant leurs espérances pour le futur.

En effet, ce mouvement se fonde sur l’espérance qu’un certain type de mesures seront implémentées dans un horizon temporel relativement proche et, par effet d’anticipation, les agents économiques ajustent déjà leur comportement en période courante.

Du fait qu’aucun mécanisme visant à injecter de la devise sur le marché n’a été enclenché ni par la BCC, ni par le secteur privé, il était raisonnable de penser que l’offre de dollar américain n’allait pas augmenter.

Retour au taux réel

Les opérateurs du marché de change et cambistes se sont trouvé dans l’obligation d’ajuster le prix de la devise à la hausse, étant donné qu’ils n’ont pas pu rationnellement apurer la demande de devise à un taux maintenu artificiellement bas.

Quoi de plus normal que les forces du marché reprennent le dessus face à la dynamique émotionnelle induisant au rétablissement de la parité USD-CDF à un niveau plus compatible avec l’offre et de la demande exprimées sur le marché de change.

A RE(LIRE) : analyse de l’effet «Tshisekedi» sur le taux de change monétaire

L’appréciation passagère du franc congolais sur le marché de change n’aura duré que cinq jours. Les anticipations observées à la suite de la victoire de Tshisekedi attestent des attentes du peuple congolais à voir, dans les prochains mois, la monnaie locale s’apprécier sensiblement avec des conséquences directes sur les prix des biens et services sur le marché.

Tâche à laquelle le futur président de la République et son gouvernement devrait s’y pencher sérieusement.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: ACP : « Le ministère public demande la confirmation des résultats provisoires du scrutin présidentiel » | Congo Actuel

  2. Pingback: RDC Revue de presse : Revue de presse du mercredi 16 janvier 2019 - kivu-e-market.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement