Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Noël, 25 000 sacs de riz et 27 000 cartons de poulet distribués aux agents de l’Etat !

Published

on

Dans le cadre des festivités de fin d’année 2016, Michel Bongongo, ministre sortant du Budget, a attribué le marché de l’acquisition des 25.311 sacs de riz de 50 Kg et 27613 cartons de poulet, poids 12 (12 poulets par carton) au libanais Socimex. Au bénéfice des agents et fonctionnaires de l’Etat. Mais combien sont-ils ?

Aucun ministre de la Fonction publique, durant les dix ans (deux mandats) de gestion de l’administration Kabila, n’a été à mesure d’établir un effectif réel des agents de l’Etat. La mesure de bancarisation de la paie des fonctionnaires a démontré combien la triche (agents fictifs, doublons…) a gangréné au point d’y faire de vieux os, la Fonction publique. Des nouvelles unités avec les numéros matricules « 777 » espèrent des lustres d’être mécanisés en vue d’être éligibles à la paie, en vain.

Selon des estimations d’un proche du ministre sortant de la Fonction publique, les fonctionnaires dans la capitale seraient, au bas mot, quelque 300.000 alors que c’est près de 750.000 agents sont actuellement bancarisés.

«De coutume, ceux qui n’ont pas des salaires ni des primes ont cependant droit à la bouffe de fin d’année », a-t-il ajouté.

Voilà qui devrait gaver les effectifs des travailleurs devant bénéficier du riz et du poulet. Juste un petit calcul :

« Considérons alors 25 311 sacs de riz x 50 Kg = 1 265 550 Kg. Ces kilogrammes divisés par la moyenne de 300 000 agents de Kinshasa, ca donne 4,21 Kg pour chaque fonctionnaire, soit moins qu’un petit sachet de sucre made by Kwilu-Ngongo et juste 1 poulet. [27 613 cartons x 12 poulets = 331 356 poulets : 300.000 agents = 1,1 poulet] ».

L’opinion se souviendra du «Nganda Soso» improvisé par les fonctionnaires du ministère du Développement rural très remontés à la suite de la décision du ministre de tutelle de faire partager un petit poulet poids 12 à 4 agents.

A RE(LIRE) : RDC : Le gouvernement lance la paie du mois de décembre 2016 !

Toutefois, l’initiative est saluée par plus d’un bénéficiaire dans ce contexte économique et financier difficile pour la République Démocratique du Congo. L’achat de ces vivres a couté au gouvernement 2 301 089 110 francs congolais équivalant de 1,8 million de dollars américains au taux de 1 260 CDF/USD.

Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito