Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Présentation du projet de loi portant ouverture des crédits provisoires ce lundi à l’Assemblée nationale

Published

on

Dans une analyse prospective, Zoom Eco l’annonçait il y a près d’un mois. C’est aujourd’hui plus qu’une évidence. Le Gouvernement Badibanga va solliciter du Parlement l’ouverture des crédits provisoires en attendant le vote et la promulgation de la loi des finances 2017. C’est probablement le nouveau Ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia qui va le présenter aux élus du peuple. Si les précédents crédits provisoires ont été accordés à 583 millions USD en 2013 et à 657,5 millions USD en 2014, personne ne sait encore à quelle hauteur ils sont sollicités.

Dans un communiqué officiel, le Rapporteur de l’Assemblée nationale a annoncé l’ordre du jour de la plénière de ce lundi 26 décembre 2016 prévue à partir de 12 heures locales.

« L’examen et l’adoption du projet de loi portant ouverture des crédits provisoires pour janvier 2017 », figure les deux points inscrits à l’ordre du jour.

A la lumière de ce message, il est clair que cette démarche vise à doter le gouvernement d’un instrument juridique devant lui permettre d’avoir les moyens de sa politique pour gérer le pays dans une période allant du 1er au 31 janvier 2017.

Période au cours de la quelle le projet du Budget 2017 réaménagé selon les missions assignées au gouvernement d’union nationale sera examiné et adopté par le Parlement avant d’être promulgué par le Chef de l’Etat.


« Ces crédits provisoires seront constitués d’un montant qui devra permettre au gouvernement, pendant la période sollicitée, de couvrir les dépenses relatives aux charges régaliennes de l’Etat ainsi que les fonds à allouer à la CENI pour les opérations électorales. Vous savez que l’Etat de doit pas s’arrêter et il y a des urgences auxquelles il doit faire face»
, a commenté à Zoom Eco, le Député national Patrick Muyaya.

LIRE AUSSI : RDC : Décaisser 80 millions USD chaque mois en 2017 sera la prochaine équation électorale !

Selon nos sources, le Ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia qui a pris ses fonctions ce vendredi 23 décembre 2016 y met toute son expertise en matières des finances publiques pour s’acquitter de ces deux premiers devoirs : doter au gouvernement d’abord, les crédits provisoires ; ensuite, le budget de l’Etat pour l’exercice 2017.

Pour rappel, les précédents crédits provisoires ont été accordés à 583 millions de dollars américains en 2013 et à 657,5 millions de dollars américains en 2014.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : Le projet du budget 2017 arrêté à 5 mille milliards des francs congolais !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito