Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Processus électoral, près de 37 millions USD déjà mis à la disposition de la CENI 

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : élections 2023, les Chefs d’antennes de la CENI autorisés à détruire les matériels vétustes pour désengorger les espaces d'entreposage

Contrairement aux déclarations du Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima faisant état d’aucun centime disponible pour l’organisation des élections, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, brise le silence.

Pour lui, près de 37 millions de dollars américains ont déjà été remis aux autorités de la CENI pour le processus électoral.

Dans une très récente sortie médiatique, Nicolas Kazadi a réaffirmé la volonté du Gouvernement des warriors d’organiser les élections en 2023.

Le Ministre des Finances soutient que le Gouvernement ne lesinera jamais sur les moyens pour gagner ce pari en 2023.

« Nous sommes déjà à près de 37 millions de dollars dépensés pour la CENI, contrairement à ce qu’a affirmé son Président Dénis Kadima », a-t-il révélé.

Quelques heures plus tôt, Denis Kadima a affirmé « ne pas avoir une clarté sans équivoque quant aux mécanisme et timing du financement et en ce qui concerne le budget des opérations ».

« Le 2 décembre, nous avons payé 2,9 millions de dollars à la CENI au titre des frais d’installation et de fonctionnement pour la nouvelle équipe qui venait d’être mise en place. Au même moment, nous avons payé plus de 21 milliards de Francs congolais, environ 10 millions de dollars pour apurer tous les salaires des employés de la CENI. Au courant du même mois de décembre, nous avons payé 4,5 milliards au titre du fonctionnement de la CENI dans le cadre de l’exercice budgétaire. Le 11 février, nous avons libéré 21,7 millions de dollars au titre de dotation pour les opérations électorales et le frais de fonctionnement ».

Le Ministre des Finances soupçonne une certaine surfacturation de la part des responsables de la CENI qui exigent entre autres 600 millions de dollars américains pour les élections contre 500 millions déboursés pour le cycle électoral précédent.

« Nous avons dans le pipe une dépense d’environ 1,6 millions dollars pour les véhicules de la nouvelle équipe du bureau. Cela devrait être payé au moment de la première dotation de fonctionnement. Nous nous sommes réservés de le faire parce que la CENI nous a envoyé les cotations des véhicules qui n’avaient rien à voir avec ce à quoi ils avaient droit de part leur ordre protocolaire et également les prix pratiqués étaient de 30 à 40 fois supérieurs que les prix les plus élevés qu’on pouvait rencontrer sur les marchés. Raison pour laquelle nous avons estimé que nous ne pouvons pas donner suite à cette dépense là et nous avons préféré faire un paiement direct auprès des fournisseurs aux vrais prix », dénonce le Ministre des Finances.

Et d’ajouter : « cela a poussé la CENI à penser que nous entachions son indépendance et son autonomie. Ce qui est une conception totalement erronée. Nous n’avons aucune intention, aucune raison de vouloir nous substituer à la CENI ».

Contrôle avant décaissement

Accusé d’être à la base du retard dans le décaissement des fonds publics, Nicolas Kazadi pense que c’est un chantage qu’il vit au quotidien en tant que Ministre des Finances.

Selon Nicolas Kazadi, ce n’est qu’un moyen souvent utilisé pour faire sortir l’argent sans contrôle adéquat. Ce qui porte gravement atteinte à la qualité des dépenses.

« Je suis pour le contrôle de l’IGF, y compris à la CENI. Les 3 processus électoraux ont coûté extrêmement cher et il y a eu très peu de contrôle », a-t-il souhaité.

Sur les 100 millions de dollars américains mis de côté l’année dernière, estime le Ministre des Finances, on est déjà à 40% à peu près dépensés pour la CENI en 1 mois et demi. Chaque fois que la CENI viendra avec des demandes, promet-il, l’argentier national les regardera de près.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV