Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : situation économico-financière, les cinq chiffres de décembre 2018

Published

on

L’analyse de la situation économique et financière de la Banque centrale du Congo (BCC) arrêtée au 3 janvier 2019 donne des repères sur les agrégats du dernier mois de l’année 2018. Zoom Eco revient sur les cinq principaux chiffres des indicateurs économiques et financiers.

Taux d’inflation, hausse de 0,015%

D’après les experts de la BCC, les prix intérieurs ont connu une légère accélération au mois de décembre 2018 avec un taux d’inflation de 0,493 % contre 0,478 % un mois auparavant. Ils soulignent que l’évolution des prix a été contenue en 2018 comparativement à l’année 2017.

En effet, si le taux d’inflation est tombé à 7,228 % en 2018 venant de 54,709 % en 2017, l’inflation réalisée en 2018, elle, se trouve proche de son niveau optimal, soit un taux d’inflation de 7,0 %.

Finances de l’Etat, déficit de 202 milliards de CDF

La sommation des opérations financières de l’Etat, intégrant l’amortissement de la dette, a affiché un profond déficit de 202,4 milliards de CDF. Ce déficit résulte d’un niveau des recettes de 398,9 milliards de CDF et celui des dépenses de 601,3 milliards.

En cumul annuel 2018, précise la BCC, « le solde provisoire du compte de l’Etat est déficitaire de 4,3 milliards de CDF alors qu’en 2017, il était excédentaire de 0,7 milliard de CDF à la période correspondante de l’année passée, soit une détérioration de 5,0 milliards de CDF ».

Taux de change, appréciation de 0,13%

Le marché des changes a été caractérisé par une relative stabilité du franc congolais. Sur le segment parallèle, l’appréciation de la monnaie locale aura été de 0,13%, s’établissant à une parité de 1 674 CDF le dollar américain.

Cependant, le taux de change s’est établi à 1 637,79 CDF le dollar américain sur le marché interbancaire avec une dépréciation de 0,13 % à l’indicatif.

Réserves de change, chute à 913 millions USD

L’exécution du budget de l’Etat en devises s’est soldée, au 27 décembre 2018,  par un déficit mensuel de 91,68 millions USD. Ce qui porte le solde annuel et les réserves de change respectivement à 69,66 millions USD et 913,68 millions USD, équivalent à trois semaines d’importations de biens et services sur ressources propres.

Bon BCC, l’encours baisse à 37,5 milliards de CDF

Au 2 janvier 2019, l’encours global du Bon BCC a baissé à 37,5 milliards de CDF. D’après les experts de la BCC, cette chute est partie de 42,5 milliards de CDF une semaine auparavant, soit une injection de la liquidité de 5 milliards de CDF. Cet encours est constitué de 20 milliards de CDF pour les 28 jours et 17,5 milliards pour 84 jours.

La situation monétaire renseigne, au 31 décembre 2018, une baisse hebdomadaire de la base monétaire de 42,5 milliards de CDF, la situant à 2 533,3 milliards, en raison de la baisse tant des avoirs extérieurs nets que des avoirs intérieurs nets.

« Tandis que les guichets des prêts à court terme et celui des facilités permanentes continuent à être inactifs, les volumes des transactions hebdomadaire et mensuel sur le marché interbancaire ont été respectivement de 26 milliards et 90 milliards de CDF au 26 décembre, dénouées au taux moyen pondéré de 6,4 %. En cumul annuel, le volume des transactions a atteint 1 464,5 milliards de CDF », précise la BCC.

Emilie MBOYO | Zoom Eco
Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito