Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : suivi budgétaire, 17,8 milliards de CDF affectés au secteur de l’Environnement et Développement durable en 9 mois

Published

on

Le rapport des états de suivi budgétaire du mois de septembre 2021 renseigne qu’en 9 mois mois le Gouvernement congolais a affecté un montant global de 17,8 milliards de CDF soit près de 9 millions de dollars américains en faveur du secteur de l’Environnement et Développement durable.

Les prévisions linéaires en faveur du secteur de l’Environnement et Développement durable ont été fixées à 32,9 milliards de CDF, un montant équivalent à près de 16,5 millions de dollars américains pour la période sous examen.

Il se dégage de cette analyse un taux d’exécution budgétaire en faveur des dépenses du secteur de l’Environnement et Développement durable de l’ordre de 54% au cours de cette période.

D’après le même document du ministère du Budget, ces dépenses ont été réparties de la manière suivante :
sur le total de 17,1 milliards de CDF affectés à ce secteur, les dépenses de l’ordre de 8,1 milliards de CDF soit plus de 4 millions de dollars américains ont été engagées par l’acquisition des équipements, 6,5 milliards de CDF ont servi aux dépenses du personnel, plus de 1,2 milliards ont été affectés aux dépenses liées aux biens et matériels.

Les forêts du bassin du Congo constituent le second plus grand massif de forêts tropicales après le massif amazonien.

La forêt représente à elle seule plus de 268 millions d’hectares, soit plus de deux tiers de la superficie du bassin.

Cette étendue correspond à environ 6% de la surface forestière mondiale.

C’est donc 70% de la couverture forestière d’Afrique qui s’y trouve ; et presque 91 % des forêts denses humides d’Afrique.

Rien que par sa taille, les forêts du bassin du Congo constituent une réserve de carbone d’importance mondiale pour la régulation du gaz à effet de serre et le dioxyde de carbone.

Pour toute l’année 2021, les prévisions linéaires de la Loi des Finances de ont été fixées à hauteur de 43,9 milliards de CDF au titre d’allocations en faveur du secteur de l’Environnement et Développement durable.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito