Connect with us

a la une

RDC : vérité sur la réunion Kangudia-Yav-Mutombo autour de Kamerhe !

Published

on

RDC : vérité sur la réunion Kangudia-Yav-Mutombo autour de Kamerhe ! 1

La réunion ayant réunie le ministre d’État, Pierre Kangudia, le ministre des Finances Henri Yav et le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogracias Mutombo autour du directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe, ce samedi 26 janvier 2019 au Palais de la Nation, n’a pas portée sur une quelconque interpellation pour détournement des deniers publics.

Le patron du Budget, Pierre Kangudia, contacté par Zoom Eco ce dimanche, s’est dit étonné de constater que certaines personnes mal intentionnées alimentent cette désinformation sur la toile pour des fins inavouées.

« Ce sont des mensonges visiblement sortis des officines avec pour objectif de nous discréditer. C’est une pure idiotie que tout esprit épris de bon sens devrait condamner», a-t-il déclaré.

D’après des sources concordantes, Vital Kamerhe a voulu faire une évaluation sur la situation économique et financière du pays. Ce qui a été fait avec ces principaux décideurs intervenants dans la chaîne de la dépense publique.

Au sujet des finances publiques, précisément, le directeur de cabinet du président de la République a échangé avec ses interlocuteurs sur les priorités de mobilisation des recettes et des affectations de celles-ci dans le cadre de l’exécution du Budget de l’État pour l’exercice 2019.

« Cette réunion s’est clôturée par la nécessité de produire une série de rapports urgents. Ceux-ci seront soumis au directeur de cabinet Vital Kamerhe, dès ce lundi 28 janvier 2019. Car, le chef de l’État veut voir clair sur les perspectives économico-financières à court, à moyen et long termes», nous a révélé une source proche de la présidence de la République.

Au demeurant, la mission confiée à Vital Kamerhe a l’avantage de passer en revue, de faire un état des lieux urgent sur les finances publiques dans le cadre de la prise en mains de ce secteur par le nouveau pouvoir issu des élections du 30 décembre 2018.

Félix Tshisekedi : « nous allons initié une stratégie pour lutter contre la corruption.»

Une évidence : le ministre d’Etat à l’Économie, Joseph Kapika n’a pas été conviée à cette réunion à huis clos et le directeur général de la BCC, Jean-Louis Kayembe n’est pas non plus aux arrêts, tel que prétendu.

D’après une source interne à la Banque centrale, il a entamé ce week-end même une mission de service en Asie.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :