Connect with us

a la une

Rumeurs sur les dollars de Kinshasa saisis à Brazzaville, JC Vuemba invite le PGR à ouvrir une enquête !

Published

on

Rumeurs sur les dollars de Kinshasa saisis à Brazzaville, JC Vuemba invite le PGR à ouvrir une enquête ! 1

Le Député national et Président du MPCR, Jean- Claude Vuemba s’engage à saisir le Procureur Général de la République dans les heures qui suivent. Objectif : ouvrir une enquête concernant l’affaire des millions de dollars qui seraient saisis à la douane de Brazzaville en provenance de la République Démocratique du Congo.

« Rumeur ou pas, le droit le plus élémentaire du Procureur Général de la République l’exige à le faire même si la conclusion sera à charge ou à décharge de ceux qui seraient soupçonnés », a déclaré à Zoom Eco, l’élu de Kasangulu.

Toutefois, Jean-Claude Vuemba trouve extrêmement dangereux que des mallettes d’argent puissent sortir d’un pays « en crise » comme la Rd Congo.

Le Député national dit donner raison à Luzolo Bambi, Conseiller du Chef de l’État en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, blanchissement des capitaux et du terrorisme, qui avait dénoncé en son temps, que plus de 15 milliard de dollars américains se volatilisent chaque année en République Démocratique du Congo.

Aux dernières nouvelles, selon la douane Rd congolaise, cette information de saisie de dollars américains à Brazzaville en provenance de Kinshasa qui circule sur la toile est fausse.

Intervenant sur Top Congo FM, le Directeur Général Adjoint de la DGDA, Nzuka Mapendo a évoqué l’accord d’assistance mutuelle et administrative comme l’instrument qui a permis à la douane de RDC de saisir leurs collègues de Brazzaville par voie d’urgence afin de vérifier cette information qui s’est avérée fausse.

« Si cet argent venait réellement de Kinshasa, il ne serait même pas sorti […] Je ne sais pas d’où est-ce que cette information peut venir. On fait notre travail de la douane. Nous avons mené des enquêtes à l’aéroport et au Beach Ngobila, il n’y a pas eu de sortie. Le travail se fait comme d’habitude. C’est-à-dire que le contrôle est là », a déclaré Nzuka Mapendo.


Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :