Connect with us

a la une

Afrique : appel à plus de collaboration entre intervenants de l’industrie minière

Published

on

L’appel à plus de collaboration et au consensus entre les parties prenantes de l’industrie minière des pays d’Afrique vient d’être lancé, ce mardi 5 février 2019, par Nana Akufo – Addo du Ghana et Cyrille Ramaphosa de l’Afrique du Sud. Ces deux chefs d’Etat ont prononcé leurs allocutions aux activités marquant le 25 anniversaire de Mining Indaba à Cape Town.

Préconisant une collaboration afin de créer une valeur partagée et inclusive pour tous les intervenants, le président Nana Akufo-Addo a, dans sa réflexion, estimé que l’exploitation minière est une nécessité, pas seulement une indulgence.

« Nous devons conclure des ententes équitables pour les deux parties. Les négociations entre les entreprises et les gouvernements devraient être transparentes, accessibles et facilement compréhensibles par les citoyens. Nous savons que le secteur extractif peut être le champion de la croissance économique sur le continent – il a un grand potentiel de création d’emplois et peut servir de base à la transformation », a – t – il exhorté.

Il a évoqué l’exemple du Ghana qui s’emploie à établir un équilibre équitable entre les besoins de l’Etat et ceux de la communauté des investisseurs. Son objectif, a-t- il insisté, c’est de permettre  au secteur minier de produire une situation gagnant-gagnant pour tous
ses intervenants.

Revenant sur l’importance de la collaboration entre les parties prenantes de l’industrie minière, Cyrille Ramaphosa a salué l’initiative de Mining Indaba qui offre aux décideurs une occasion précieuse d’interagir avec des investisseurs du monde entier à la recherche d’opportunités d’investissements nouveaux et futurs sur le continent africain.

« Il est important que les investisseurs soient ici pour créer de la valeur pour les actionnaires et pour devenir des partenaires sur un chemin de développement inclusif. Les jours de conflit entre l’industrie et le gouvernement, entre l’industrie, les travailleurs et les collectivités devraient appartenir au passé. Il faut davantage de collaboration, de coopération, de consensus et de collaboration », a – t – il déclaré.

Dès lors, estime Ramaphosa, cette plateforme fournie par Mining Indaba devrait permettre aux parties prenantes de renforcer leurs efforts collaboratifs visant l’intégration régionale, alors que les gouvernements jouent leur rôle dans la création d’un environnement dans lequel l’exploitation minière prospère pourrait se faire au profit des populations.

Et d’exhorter : « nous sommes engagés envers l’industrie minière. C’est une industrie qui se lève comme le soleil. Nous aimerions que vous, en tant qu’investisseurs, exploitants, gestionnaires, exécuteurs en chef, perceviez votre propre industrie comme un lever de soleil. Venez vous joindre à nous. »

Le présidents de deux grandes économies minières africaines se sont adressés, tour à tour, devant un auditoire composé des représentants du gouvernement, des investisseurs, des sociétés minières, des médias, des ONG et d’autres personnalités venues des quatre coins du monde.

Eric TSHIKUMA | Envoyé spécial Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :