Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : Crise des inégalités, OXFAM plaide pour une économie centrée sur l’humain

Published

on

Face à l’urgence de réduire les inégalités, OXFAM invite les dirigeants d’entreprises du monde à participer à la construction d’une économie centrée sur l’humain. Selon son Rapport publié ce lundi 16 janvier 2017 à l’occasion de la rencontre annuelle de l’élite politique et économique à Davos, « seuls huit hommes détiennent autant de richesses que les 3,6 milliards de personnes qui représentent la moitié la plus pauvre de l’humanité ».

Le Forum économique mondial de Davos se tiendra du 17 au 20 janvier 2017. Il porte sur le thème : « leadership réceptif et responsable ». C’est une opportunité pour OXFAM de sensibiliser les dirigeants à commencer par s’engager à payer leur juste part d’impôt et à s’assurer que leurs entreprises versent un salaire suffisant à leur personnel.

Le Rapport en trois points

« Une économie au service des 99 % », est l’intitulé de ce document qui met en exergue l’écart beaucoup plus important entre les riches et les pauvres que le monde craignait. Il illustre en détail comment les grandes entreprises et les plus fortunés alimentent la crise des inégalités en éludant l’impôt, en réduisant les salaires et en utilisant leur pouvoir pour influencer la politique.

Les économies du monde canalisent les richesses vers une élite fortunée aux dépens des couches les plus pauvres de la société, et majoritairement des femmes. Selon le même Rapport, les plus fortunés accumulent les richesses à un tel rythme que le premier « super-milliardaire » du monde pourrait voir son patrimoine dépasser le millier de milliards dans 25 ans à peine. Pour mettre ce chiffre en perspective, il faudrait débourser un million de dollars par jour pendant 2 738 ans pour dépenser 1 000 milliards de dollars.

Ce rapport révèle la façon dont les plus fortunés recourent à de paradis fiscaux pour éviter de payer leur part d’impôt et à une armée de gestionnaires de patrimoine pour obtenir des retours sur investissement inaccessibles à l’épargnant moyen. Contrairement aux idées reçues, précise – t – il, nombre de ces personnes ne doivent pas leur fortune à leur propre mérite. Plus de la moitié des milliardaires du monde ont hérité de leur fortune ou l’ont accumulée dans des secteurs d’activité où la corruption et le copinage sont monnaie courante, analyse Oxfam.

Construire une nouvelle économie

« Il est indécent que tant de richesses soient détenues par si peu de monde, quand une personne sur dix survit avec moins de 2 dollars par jour. Les inégalités enferment des centaines de millions de personnes dans la pauvreté, fracturent nos sociétés et affaiblissent la démocratie», a déclaré Winnie Byanyima, Directrice générale d’Oxfam International.

Les millions de personnes laissées pour compte par les économies défaillantes ont besoin de solutions, et non de boucs émissaires, s’insurge – t – elle. C’est pourquoi Oxfam propose une nouvelle manière de gérer ces économies avec bon sens afin que celles-ci servent le plus grand nombre, au lieu d’une petite minorité privilégiée.

« Une économie centrée sur l’humain exige des États responsables et visionnaires, des entreprises qui travaillent dans l’intérêt des travailleurs et des producteurs, un environnement respecté, la promotion des droits des femmes et une fiscalité robuste et équitable », indique Oxfam.

Déjà, la colère des populations contre les inégalités secoue le monde politique. Des analystes estiment que les inégalités ont considérablement pesé dans l’élection de Donald Trump aux États-Unis, l’élection du président Duterte aux Philippines et la victoire du Brexit au Royaume-Uni.

Télécharger le Résumé du Rapport : « Une économie au service des 99 % »

Il y a lieu de retenir que sept personnes sur dix vivent dans un pays où les inégalités se sont accentuées au cours des trente dernières années. Entre 1988 et 2011, les revenus des 10 % les plus pauvres ont augmenté de 65 dollars par an en moyenne, contre 11 800 dollars pour les 1 % les plus riches, soit 182 fois plus.

Oxfam international invite les citoyens du monde entier à rejoindre la campagne « À égalité ! »

Eric TSHIKUMA M./Zoom Eco

A lire aussi :
Le Plan d’action d’Oxfam pour une économie centrée sur l’humain

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito