Connect with us

a la une

Monde : la RDC concentre 7% de pauvres de la planète

Published

on

Monde : la RDC concentre 7% de pauvres de la planète 1

La Rd Congo concentrait 7% des pauvres de la planète en 2015, soit 25,76 millions de personnes. Ce chiffre la catégorise dans le top cinq des pays comptant le plus grand nombre de populations qui vivaient dans l’extrême pauvreté en 2015. D’après les projections de la Banque mondiale, cette proportion de pauvres restera assez élevée à l’horizon 2030.

En effet, la RDC est classée comme pays où le taux d’extrême pauvreté est à deux chiffres. En 2015, ce taux était compris dans l’intervalle de 18 à 78%. Cependant, les experts de la Banque mondiale sont peu optimistes. Car, leurs prévisions indiquent que la pauvreté restera à deux chiffres en RDC d’ici 2030.

La lenteur des progrès économiques entrave la prospérité partagée en RDC comme dans certaines régions. La croissance des revenus au bas de l’échelle a été en moyenne inférieure à celle du reste du monde. Dans les deux tiers des 14 pays extrêmement pauvres, les revenus moyens augmentent à un taux annuel inférieur à la moyenne mondiale de 2%.

Tous ces facteurs motivent l’impératif d’obtenir des avancées massives pour parvenir à enregistrer des progrès significatifs dans la réduction du taux mondial d’extrême pauvreté (dont le seuil est fixé à moins de 1,90 dollar par jour) et le faire passer sous la barre des 3 % à l’horizon 2030.

Il est possible de relever ce défi dans les dix prochaines années seulement si les dirigeants, en commençant le mandat du Félix président Tshisekedi, travaillaient dans le sens de relancer l’économie en ciblant les secteurs porteurs de croissance, de combattre la corruption et l’impunité, de remettre le peuple au travail grâce à la diversification et l’industrialisation de l’économie, de redistribuer la richesse nationale en améliorant le social du peuple.

Monde : la RDC concentre 7% de pauvres de la planète 2

Sur les 736 millions de personnes qui vivaient dans l’extrême pauvreté (en 2015), 368 millions, soit la moitié, se concentraient dans seulement cinq pays du monde. Ces pays sont, par ordre décroissant, l’Inde, le Nigéria, la RDC, l’Éthiopie et le Bangladesh. Ce sont aussi les pays les plus peuplés d’Asie du Sud et d’Afrique subsaharienne, deux régions qui concentrent 85 % des pauvres (629 millions) de la planète.

« L’inégalité des progrès entre ces cinq pays témoigne de l’inégalité des progrès au niveau mondial. Si l’on parvient à éliminer l’extrême pauvreté partout dans le monde à l’exception d’une région, l’Afrique subsaharienne, nous ne pouvons pas affirmer que la pauvreté a disparu», indique la Banque mondiale.

Le Rapport 2018 de pauvreté et la prospérité partagée souligne la nécessité de dépasser l’objectif qui consiste à ramener le taux mondial de pauvreté en dessous de 3% et de s’efforcer de faire en sorte que tous les pays et tous les individus puissent profiter des bienfaits du développement économique.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement