Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : le FMI envisage une nouvelle allocation de 650 milliards USD pour accroître les réserves et la relance post covid-19

Published

on

Le Fond Monétaire International ( FMI) débat autour de la nouvelle allocation estimée à 650 milliards de dollars américains pour notamment favoriser les croisements des réserves internationales et booster la reprise mondiale post Covid-19.

Kristalina Georgieva, la Directrice Générale du FMI juge très encourageants les premiers débats concernant une éventuelle allocation de DTS à hauteur de 650 milliards de dollars américains.

« Je juge très encourageants les premiers débats concernant une éventuelle allocation de DTS à hauteur de 650 milliards de dollars. En satisfaisant le besoin global à long terme d’avoirs de réserves, une nouvelle allocation de DTS bénéficierait à tous nos pays membres et favoriserait la reprise de l’économie mondiale après la crise de la Covid-19. Elle démontrerait clairement aussi la détermination des pays membres du FMI à faire tout leur possible pour surmonter la pire récession depuis la Grande Dépression », a-t-elle fait savoir.

À cet effet, les administrateurs ont indiqué que les pays membres du FMI sont largement favorables à ce que les services de l’institution formulent une proposition de nouvelle allocation de DTS à hauteur de 650 milliards de dollars, qui fournirait des liquidités supplémentaires au système économique mondial en complétant les avoirs de réserve des 190 pays membres du FMI.

« J’ai l’intention de proposer formellement au Conseil d’administration d’ici juin d’envisager une nouvelle allocation à hauteur de 650 milliards de dollars, sur la base d’une évaluation des besoins globaux de réserves des pays membres du FMI à long terme, et conformément aux Statuts et au mandat de l’institution. Les services du FMI établiront de nouvelles mesures visant à accroître la transparence et la responsabilisation dans l’utilisation des DTS, tout en préservant la caractéristique d’avoir de réserve du DTS. Dans le même temps, les services du FMI examinent aussi comment les pays membres dont la situation financière est solide pourraient réaffecter leurs DTS au profit des pays vulnérables et à faible revenu », a-t-elle ajouté.

Si cette démarche est approuvée, une nouvelle allocation de DTS injecterait directement une quantité considérable de liquidités supplémentaires dans les pays, sans alourdir leur endettement. Elle permettrait aussi de dégager des ressources dont les pays membres ont un besoin impérieux pour combattre la pandémie, notamment pour les programmes de vaccination et d’autres mesures urgentes.

En outre, elle compléterait la série d’instruments que le FMI déploie pour aider ses pays membres en cette période de crise.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito