Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : le Japon et la BAD s’accordent sur un financement de près de 5 milliards USD pour booster le secteur privé en Afrique

Avatar of La Rédaction

Published

on

Monde le Japon et la BAD saccordent sur un financement de près de 5 milliards USD pour booster le secteur privé en Afrique 1

Comme une jeune fille d’une vingtaine d’années, l’Afrique est au centre de la convoitise de grandes puissances.

Les États-Unis d’Amérique en passant par la France, la Russie, la Chine, l’Inde mais aussi le Japon, chacun se bat pour se positionner en Afrique.

En marge de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD8), qui s’est tenue le 28 août 2022 à Tunis, la capitale tunisienne, le Japon et la Banque africaine de développement ont annoncé une coopération financière de près de cinq (5) milliards USD. Ce, dans le cadre de la cinquième phase de l’Initiative d’assistance renforcée au secteur privé en Afrique (EPSA 5), pour la période 2023-2025.

D’après la BAD, ce financement est composé de quatre (4) milliards de dollars au titre du guichet existant et d’un montant supplémentaire pouvant atteindre 1 milliard de dollars au titre d’un nouveau guichet spécial que le Japon mettra en place.

Dans le cadre de ce guichet spécial, le Japon accordera des financements aux pays qui font des progrès en matière de transparence et de viabilité de la dette et d’autres réformes, améliorant ainsi de manière régulière et significative la situation de leur dette.

Les deux partenaires feront également de l’agriculture et de la nutrition des domaines prioritaires de l’EPSA 5.

En conséquence, l’EPSA 5 couvrira quatre domaines prioritaires que sont l’électricité, la connectivité, la santé, l’agriculture et la nutrition, pour répondre aux principaux défis de l’Afrique.

Le Président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, se dit très satisfait par l’annonce de l’octroi de cinq (5) milliards de dollars par le Japon en soutien à l’institution, dans le cadre du programme d’Assistance renforcée au secteur privé en Afrique (EPSA).

Au cours des quatre dernières phases de l’EPSA, le Gouvernement japonais (par l’intermédiaire de la JICA) et la Banque africaine de développement ont apporté une contribution totale de 13,5 milliards de dollars pour soutenir des projets en Afrique.

Ce financement a permis la réalisation de 30 projets notamment dans les domaines des transports et de l’énergie, ainsi que des lignes de crédit accordées à plusieurs institutions financières, des fonds d’investissement privés et des financements de projets pour des partenariats public-privé dans le domaine des infrastructures.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV