Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : la RDC parmi les bénéficiaires du fonds d’assistance à la riposte au Covid-19 du FMI financé à près de 200 millions USD par l’UE

Published

on

La République démocratique du Congo est sur la liste des pays bénéficiaires de près de 200 millions USD de l’Union Européenne accordé au Fonds Monétaire International (FMI) pour lutter contre la pandémie à Coronavirus. Il s’agit d’une contribution additionnelle d’un montant de 141 millions de droits de tirage spéciaux (soit l’équivalent de 170 millions d’euros ou de 199 USD) mise à la disposition du Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes (CCRT).

Ce Fonds fournit des subventions aux pays bénéficiaires pour alléger le service de leur dette lorsqu’ils subissent des catastrophes, y compris dans le cas présent un désastre de santé publique comme la pandémie de COVID-19. Ce soutien libère les ressources des pays bénéficiaires et leur permet d’accroître leurs dépenses sociales, sanitaires et économiques en réponse à la crise de la COVID-19.

Selon la Commissaire Européenne pour les Partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, cette contribution au CCRT parler à l’Équipe Europe de continuer à être solidaire avec ses partenaires les plus vulnérables. Durant cette période difficile, les ressources libérées permettront de fournir des services sociaux aux populations les plus vulnérables, comme l’accès aux soins de santé et à l’éducation pour les jeunes.

Avec la troisième tranche approuvée le 1er avril dernier, il y a lieu de préciser que le FMI a fourni environ 736 millions de dollars de subvention pour allègement de dette aux 29 pays bénéficiaires du CCRT dont la RDC depuis le début de la pandémie au premier trimestre 2020. L’Union européenne a financé environ 30% de cet effort.

L’initiative de relance mondiale de l’Equipe Europe s’emploie à alléger la dette et à fournir des investissements durables pour atteindre les Objectifs de Développement Durable.

28 pays figurent dans la liste des bénéficiaires. Il s’agit respectivement de  l’Afghanistan, du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, des Comores, du Djibouti, de l’Éthiopie, de la Gambie, de la Guinée, la Guinée-Bissau, du Haïti, des Îles Salomon, du Liberia, du Madagascar, du Malawi, du Mali, de la Mozambique, du Népal, du Niger, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo, du Rwanda, du Sao Tomé-et-Principe, de la Sierra Leone, du Tadjikistan, du Tchad, du Togo et du Yémen.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito